Top départ pour la colo !

0
369


Les jolies colonies de vacances, merci papa, merci maman, chantait Pierre Perret il n’y a pas si longtemps et il est vrai que même si certains enfants rechignent au départ à partir en colonie, au retour, ils ne veulent plus en partir ! Qui n’a pas de souvenirs de colo, entre amourettes et activités de plein air, entre liberté et expression sous toutes ses formes. La colonie est donc bel et bien une expérience à vivre.

Plusieurs raisons de mettre son enfant en colo
Difficile de prendre une telle décision pour les parents dont la séparation avec l’enfant semble insurmontable. Et pourtant, l’expérience vaut aussi pour ces parents qui ont du mal à vivre sans leur enfant. Quant à l’enfant, vivre une expérience indépendamment de sa famille est enrichissante à plus d’un niveau. Il va apprendre à se sociabiliser, à gagner en autonomie et vivre en communauté, avec ses règles et ses interdits. On apprend aux tout-petits à plier et ranger leurs affaires et aux grands à balayer, nettoyer les tables du réfectoire ou participer aux animations. C’est aussi une expérience psychologique pour l’enfant qui est timide. Une sorte de cap à franchir et qui au final se solde par beaucoup de plaisir à être avec les autres. Il apparaît aussi que pour beaucoup de parents qui doivent composer avec l’agenda scolaire, la colonie de vacances soit un bon moyen d’occuper leurs enfants le temps qu’ils prennent leurs congés.

Certains parents, plus démunis, y voient le seul moyen de faire voyager leur enfant. D’ailleurs, beaucoup d’associations subventionnées par l’état aident les familles modestes à envoyer leurs enfants en colonies de vacances. Dans tous les cas, un enfant qui est envoyé en colonie va faire l’apprentissage du collectif et apprendre à trouver sa place au sein d’un groupe, ce qui est formateur pour la suite et notamment, la vie en entreprise. En terme de développement et de personnalité, la colonie est l’occasion pour les enfants de se découvrir, de se mieux se connaître, bref, d’évoluer, de grandir et de gagner en maturité. La colonie de vacances est aussi l’occasion de découvrir une autre culture ou un autre mode de vie ou de s’adonner à une nouvelle activité, d’où l’essor des colonies et camps de vacances spécialisés. Avant tout, la colonie est le lieu où chacun peut se faire des amis et les retrouver d’une année sur l’autre.

Et pour les parents les plus réticents…
Si vous vous demandez à quel âge envoyer votre enfant en colonie, c’est facile, interrogez-vous sur son degré d’autonomie. Est-il suffisamment indépendant pour aller en colonie ? Mieux, interrogez directement votre enfant, a-t-il envie d’y aller ? L’idéal est de faire un enfant pour la 1ère fois en colonie un temps court, une semaine par exemple. En tout cas, ne forcez pas votre enfant mais essayez plutôt de l’inviter à un séjour qui va lui plaire. Feuilletez le catalogue avec votre enfant et ensemble, décidez du choix de la colonie.
Côté communication, évitez de donner des coups de fil pendant le séjour, cela renforcerait le blues de l’enfant. Préférez plutôt les mails et surtout, les courriers papier. Ils témoignent du fait que vous pensez à votre enfant malgré la distance. Ensuite, inutile de vous inquiéter outre mesure dans la mesure où chaque colonie ou camp de vacances doit avoir reçu l’agrément du ministère de la jeunesse et des sports. Ensuite, tous les animateurs sont titulaires d’un BAFA. Enfin, oubliez toutes les idées reçues : dans une colonie, un enfant a droit à son intimité, il mange de la nourriture contrôlée et vit dans un environnement parfaitement propre, il n’a pas plus de risque d’avoir un accident qu’à la maison !