Signes et symptômes de la grossesse gémellaire

0
26095

Les signes d’une grossesse gémellaire

Vous trouvez que vous avez pris plus de poids en début de grossesse que lors de votre précédente grossesse. Et si c’était des jumeaux ? Bonne nouvelle pour certaines, cauchemar pour d’autres, l’arrivée de jumeaux est parfois entourée de quelques signes que l’on peut décrypter. Le point sur les signes d’une grossesse gémellaire.

Enceinte de jumeaux : quels sont les signes ?

Parmi les signes annonciateurs d’une grossesse gémellaire, on note d’abord une prise de poids plus rapide et plus importante que lors d’une grossesse simple. Certaines femmes à deux mois d’une grossesse gémellaire paraissent en être déjà à quatre mois de grossesse. Ensuite, les petits maux de grossesse habituels vont là encore être plus importants quand on attend des jumeaux.

Les symptômes d’une grossesse gémellaire:

Les nausées matinales sont très importantes et très handicapantes. La fatigue se fait également plus vite sentir que lors d’une grossesse simple.

Certaines femmes qui attendent des jumeaux disent aussi qu’elles ont vite ressenti une énorme faim, deux fois plus importante que lors d’une grossesse simple.

Des douleurs aux deux ovaires, un dégoût de nourriture de façon répétée, des hormones en ébullition, autant de signes qui peuvent également laisser penser à une grossesse gémellaire.

Quant à l’hormone HCG qui permet de détecter une grossesse, son taux n’est pas forcément plus élevé que pour une grossesse simple. La hauteur du fond utérin est souvent plus importante lors d’une grossesse gémellaire.

Un doppler qui permet d’écouter le bruit du cœur fœtal est également un bon indicateur car en pratiquant ce type d’examen, certains médecins identifient le bruit de deux cœurs fœtaux et annoncent une grossesse gémellaire.

Enfin, si vous effectuez un test de grossesse qui soit disant peut déterminer une grossesse gémellaire, méfiez-vous en, ce type de test n’est pas toujours très fiable.

La première échographie : seul diagnostic fiable pour une grossesse gémellaire

Si certains signes peuvent mettre sur la voie d’une grossesse gémellaire, il arrive aussi parfois que la future maman de jumeaux n’ait aucun signe, voire ressente les mêmes choses que lorsqu’elle n’était enceinte que d’un seul bébé.

Moralité : seule la première échographie permet de déterminer une grossesse gémellaire. Vers la douzième semaine d’aménorrhée, a lieu cette première échographie. Elle va alors permettre de déterminer le nombre d’embryons mais également de dater la grossesse et l’accouchement.

La première échographie permet de déterminer l’existence de deux placentas, un par jumeau (ou plus rare un placenta partagé), le nombre de poches amniotiques (en général, une par bébé, on parle de grossesse gémellaire biamniotique, cas plus rare, une seule poche pour les deux bébés, on parle alors de grossesse gémellaire mono-amniotique).

Lors de cette première échographie, on va également mesure la clarté nucale de chaque embryon pour dépister d’éventuelles anomalies chromosomiques comme la trisomie 21.

 Amniocentèse et grossesse gémellaire

Si vous attendez des jumeaux, vous aurez sans doute à faire une amniocentèse ainsi qu’un test CVS en tout début de grossesse. L’amniocentèse est pratiquée entre 16 et 20 semaines tandis que le test CVS (permettant de détecter d’éventuelles anomalies fœtales) est pratiqué entre 10 et 12 semaines.

L’amniocentèse sera conseillée si la maman a plus de 38 ans, si le test de la clarté nucale invite à le pratiquer et si dans la famille, il y a déjà eu des cas de trisomie 21 ou des maladies génétiques comme la mucoviscidose.

A noter, le tri-test est plus difficile à faire dans le cadre d’une grossesse gémellaire. En effet, le praticien doit faire attention en prélevant le liquide amniotique des deux poches à ne pas mélanger les échantillons.

A l’issue du tri-test, la maman sait si elle attend des vrais ou des faux jumeaux. On sait aussi que le risque de fausse couche est plus élevé à l’issue d’un tri-test mené dans le cadre d’une grossesse gémellaire.

En conclusion, une grossesse gémellaire peut tout à fait passer inaperçue jusqu’à la première échographie. Ce qui est certain, c’est que si vous attendez des jumeaux, au fil de la grossesse, votre ventre ne pourra pas vous tromper !