La sophrologie prénatale

0
891


La sophrologie

La sophrologie est une technique qui date de 1960 et qui a pour objectif la relaxation. Paix spirituelle en grec, la sophrologie est donc bien un programme qui vise le bien-être de la future maman. Retour sur ses bienfaits et son principe.

La sophrologie, pour qui ?
La sophrologie est une technique à privilégier pour les femmes enceintes qui veulent maîtriser leur corps pendant la grossesse mais également toutes les transformations psychologiques auxquelles elles vont faire face. Elle est préconisée pour celles qui veulent remédier à leurs angoisses, à leur stress et qui veulent profiter pleinement de leur grossesse en étant le plus détendu possible. Accompagner une femme lors d’examens de FIV ou quand des échographies sont sources d’anxiété, aider la femme enceinte à retrouver une qualité de sommeil ou à prendre les bonnes décisions quant au mode d’accouchement par exemple, entourer l’accouchée le jour J, tels sont entre autres les indications de la sophrologie. La future maman prend conscience de son corps, de son esprit mais aussi de celui de son bébé. Une sorte de communion spirituelle va les unir le temps de la grossesse ou tout au moins d’une partie de la grossesse puisque la sophrologie démarre en général au 4ème mois.

Comment se passe une séance ?
En général, une séance de sophrologie dure 1 heure, en position assise ou debout. Plusieurs séries d’exercices sont pratiquées : relaxation, concentration, respiration. L’idée est de lâcher prise, de détendre le corps et l’esprit au maximum. La séance repose alors sur des techniques de visualisation d’images positives, de l’accouchement lui-même et du bébé. On se connecte avec le bébé, histoire de le préparer lui aussi à sa venue au monde. A la maison, il est également important de répéter les exercices appris en cours. 8 séances peuvent être remboursées à condition qu’elles soient pratiquées par un médecin ou une sage-femme.

Les vertus de la sophrologie
Si elle ne lutte pas directement contre les petits maux de la grossesse, elle permet en tout cas de les appréhender dans la sérénité, que ce soit les jambes lourdes, la nausée, les vergetures, les hémorroïdes ou la prise de poids. En clair, elle vous aide à aimer ce corps qui change et à être en harmonie avec ce nouveau corps. Dans la pratique, beaucoup de femmes racontent qu’au fur et à mesure des séances, leurs désagréments quotidiens comme la nausée, les troubles du sommeil ou les jambes lourdes finissaient par s’estomper. La sophrologie augmente aussi les défenses immunitaires, ce qui est important pour éviter de contracter une maladie pendant la grossesse. Enfin, la sophrologie vous aide à appréhender la douleur de l’accouchement et au final, à parfois même envisager un accouchement sans péridurale. Faciliter la lactation, la remise en forme de la jeune accouchée, éviter le baby blues, autant d’autres bienfaits à mettre sur le compte de la sophrologie.

En conclusion, pour toutes celles qui souhaitent être actrices de leur grossesse mais aussi de leur accouchement, la sophrologie est la technique à privilégier. Pour plus de renseignements, visitez le site http://www.sophrologie-francaise.com/

A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux pour être au top le jour J !
Le yoga • La sophrologie • L’haptonomieLa préparation en piscineLe chant prénatalLe watsu
La fasciathérapie
La méthode BonapaceL’acupuncture La méthode PilatesLes doulas