Orthophonie – Quand faut-il consulter?

0
433

Orthophonie : on en parle plus que jamais !
Votre enfant a besoin de séances avec un orthophoniste. Et alors, ce n’est pas un drame, au contraire, c’est un rendez-vous salvateur pour le développement de votre enfant. Aujourd’hui, les orthophonistes sont de plus en plus consultés et font des miracles sur de nombreux sujets. L’occasion de leur rendre un bel hommage ici !

Le rôle de l’orthophoniste
En règle général, les enfants qui ont des problèmes de langage et d’élocution vont être orientés vers un orthophoniste. On sait que dès 3 ans, l’enfant est riche de 300 mots et articule clairement et que dès 5 ans, son niveau de maîtrise est tel qu’il s’amuse désormais avec les mots. Donc, si votre enfant ne parle pas à 2 ans ou que plus âgé, il a tendance à mélanger les syllabes, déformer les mots, le lit pas bien ou confond les lettres, c’est peut-être qu’il présente un trouble du langage nécessitant un rendez-vous avec l’orthophoniste.

Avant de consulter, pensez aussi à voir un ORL car qui dit trouble du langage peut dire aussi trouble de l’audition. Troubles de la concentration, de la mémoire, un son qui passe trop par le nez, manque de logique sont aussi d’autres causes qui peuvent conduire un enfant dans le cabinet d’un orthophoniste.

Comment se passe une séance d’orthophonie
Vous avez le choix : vous pouvez consulter, sur prescription uniquement, un orthophoniste en cabinet privé ou dans le public (hôpital) ou en centre de réadaptation. Il va s’employer à résoudre les troubles de la communication chez votre enfant, qu’ils affectent son langage écrit ou oral. C’est aussi l’orthophoniste qui pourra effectuer un bilan orthophonique avec votre enfant (pris en charge à 60% par la sécurité sociale). Il prend en compte à la fois les troubles du langage de l’enfant et son environnement familial. Plus tôt vous décelez un problème d’élocution ou de langage chez votre enfant et plus vite celui-ci est résolu.

Il est intéressant de faire effectuer un bilan orthophonique en dernière année de maternelle puis en fin de CP. Une séance dure en moyenne 30 minutes par semaine et comme une séance chez un psychomotricien, c’est le jeu qui prévaut ainsi qu’une relation de confiance avec le praticien.

Les miracles de l’orthophonie
Parlez-en autour de vous, cela peut vous rassurer, vous verrez que l’orthophonie peut venir à bout de troubles importants du langage comme le bégaiement, la dyslexie (trouble d’apprentissage de la lecture), dysphasie (trouble d’apprentissage du langage oral), dysorthographies (trouble d’apprentissage de l’orthographe), troubles liés à une mauvaise déglutition ou un mauvais positionnement de la voix. L’orthophonie peut donc clairement changer la vie de votre enfant car on ne le dira jamais assez, dans des sociétés comme les nôtres, l’art de la communication fait souvent la différence et participe à une meilleure intégration.