Neuvième mois de grossesse

0
757

Ma grossesse au fil des mois…
Enceinte de 9 mois, qu’est-ce qui se passe ?

Je suis sur le point d’accoucher, c’est imminent et je dois m’y préparer à chaque seconde. La délivrance, c’est pour très bientôt, ouf ! Chaque mois est une nouvelle étape pour mon corps, celui du bébé. Promenade pas à pas vers le grand rendez-vous de la vie !

35ème semaine de grossesse (37ème semaine d’aménorrhée)

Mais où est la valise ?…
Soyez prête à prendre la poudre d’escampette, direction la maternité, d’autant que les contractions font leur apparition, même si elles sont encore peu fréquentes et indolores.
Le col se durcit, se prépare pour l’accouchement et l’utérus est à 33 centimètres. Désormais, bébé (45 centimètres, 2,5 kilos) peut arriver à tout moment.

Un rapport sexuel peut d’ailleurs précipiter sa venue au monde ! Il commence à défriper, se débarrasse de son duvet, en clair, il se fait beau pour sortir !
Un peu à l’étroit, il va même sécréter une hormone favorisant l’accouchement.
Envie de tout briquer dans la maison ? Normal, votre psychisme se prépare à donner la vie, il faut faire place nette pour accueillir bébé !

36ème semaine de grossesse (38ème semaine d’aménorrhée)

H-…avant l’accouchement !
C’est la dernière ligne droite, vous vous sentez très lourde, vous avez pris entre 10 et 15 kilos (placenta + liquide amniotique + utérus + augmentation du volume sanguin et des seins).
Dernière visite prénatale: on écoute le rythme cardiaque fœtal, on regarde la position du bassin et l’état du col.
Bébé lui descend, votre ventre est donc décentré vers le bas. Allez, plus une seconde à perdre, on révise les cours de préparation.

Quant à bébé (47 centimètres, 2,9 kilos) ne bouge presque plus : à peine 10 mouvements par jour. Il a reçu tous les anticorps, il est fin prêt à affronter le monde extérieur.

37ème semaine de grossesse (39ème semaine d’aménorrhée)

Col ouvert, route dégagée pour la naissance !
Le col s’ouvre et le liquide amniotique accumulé au bas de l’utérus forme cette fameuse poche des eaux, qui dès qu’elle se rompt, invite à se rendre en urgence à la maternité.
On récapitule: valise, ok, chambre bébé, ok, liste des courses, ok, liste des gens à prévenir, ok, vous êtes fin prête pour le jour J !

Quant à bébé (48 centimètres, 3 kilos), il dispose enfin de poumons actifs et débarrassé de son vernix, amorce la descente vers le bassin.

Attention, en cas de contractions régulières, mieux vaut vous rendre très vite à la maternité, si elles s’arrêtent, fausse alerte !

38ème semaine de grossesse (40ème semaine d’aménorrhée)

Si proche du but…
Votre médecin va vérifier si tout va bien : pression artérielle, rythme cardiaque du bébé…Votre utérus pesant plus de 1 kilo, cela pèse sur la vessie, d’où les fréquentes envies d’uriner.
Tiraillements douloureux au niveau du bassin, nausées, ça sent la fin ! La perte du bouchon muqueux est imminente, elle détermine le début de l’accouchement.
Bébé (près de 50 centimètres pour 3,3 kilos) continue à grossir, histoire de faire le plein d’énergie pour affronter le monde réel et ses réflexes sont coordonnées.

Si les contractions sont denses et douloureuses ou si vous perdez les eaux, pas de doute, le travail a commencé et vous allez accoucher, si si !
Attention, prenez tous vos papiers (carte d’identité, carte vitale) pour la maternité sans oublier, un porte-bonheur, un objet fétiche et même pourquoi pas, votre musique préférée, ça peut aider contre la douleur !

39ème semaine de grossesse (41ème semaine d’aménorrhée)
Le jour J…
Il est arrivé, le moment tant attendu de l’accouchement. Il va falloir retrouver les bons réflexes des cours de préparation, ne vous inquiétez pas, votre compagnon sera du meilleur soutien.

Si vos contractions surviennent toutes les 10 minutes et que votre ventre se durcit, c’est le début du travail, retroussez vos manches, hop, direction la maternité !

Dilation, expulsion, délivrance, ce sont les 3 étapes que vous allez vivre avant de prendre votre bébé dans les bras. En général, pour un 1er enfant, l’accouchement dure entre 8 et 10 heures, moins si c’est un deuxième.

Un accouchement court peut être plus douloureux qu’un accouchement long. Bref, pas de règle, chaque cas est unique, le vôtre le sera aussi !