Les traitements du cancer des testicules

0
312

Le cancer des testicules est un cancer dont le pronostic est dans presque tous les cas très favorables. Il existe ainsi différents traitements que le médecin peut choisir de mettre en place pour venir à bout de la tumeur testiculaire. Voyons en détails les traitements possibles du cancer des testicules.

Le traitement chirurgical du cancer des testicules
L’opération consiste en une ablation du testicule malade, autrement dit orchidectomie. L’opération se fait sous anesthésie générale. Si la tumeur a envahi les ganglions lymphatiques, ils sont alors enlevés. Après l’opération, une prothèse testiculaire est mise en place dans le scrotum. L’incision se fait au niveau du pli de l’aine et non au niveau des bourses, ce qui a tendance à rassurer le patient. Le testicule malade est ensuite analysé en laboratoire afin de déterminer le stade d’avancement du cancer. Dans le cas des tumeurs germinales non séminomateuses, on peut réaliser un curage ganglionnaire qui consiste à enlever les ganglions situés soit à gauche soit à droite de l’aorte. Lymphocèle, éjaculation rétrograde sont les possibles effets secondaires d’un curage ganglionnaire. L’hospitalisation dure 1 ou 2 jours en cas d’intervention simple, 5 à 8 jours en cas de curage ganglionnaire qui nécessite la pose de sondes gastrique et urinaire.

La radiothérapie
Le traitement par rayons X a pour but de détruire les cellules cancéreuses et les empêcher de se multiplier. La radiothérapie peut d’abord être externe et prendre la forme d’une curiethérapie (ou brachythérapie). La curithérapie utilise des sources radioactives, naturelles ou artificielles, placées au contact des tissus à traiter. Peu usitée, cette technique peut avoir des effets positifs dans certains cas. La radiothérapie peut être administrée après la chirurgie pour limiter le risque de récidive. Dans le cas de cancers des testicules avancé, la radiothérapie, notamment pratiquée au niveau des clavicules, permet de soulager le patient souffrant de certains symptômes tels que les douleurs dorsales. Chaque séance de radiothérapie dure en moyenne 15 minutes. Il faut compter 6 semaines pour un traitement. Le port de vêtements en coton est fortement recommandé au cours de ce traitement.

La chimiothérapie
La chimiothérapie est privilégiée si le cancer des testicules s’est propagé à d’autres organes avoisinant comme les ganglions lymphatiques. Fatigue, nausées, vomissements, perte de cheveux, infertilité, risque d’infection, tels sont les effets secondaires de la chimiothérapie. Le traitement d’un cancer des testicules par chimiothérapie se fait à raison de 3/4 cures toutes les 3 semaines.

Après les traitements
Après une ablation d’un testicule, le patient sera soumis à une surveillance accrue pendant 5 ans avec un premier bilan 3 mois après le traitement. Le patient sera reçu en rendez-vous tous les 6 mois pendant les 2 premières années, puis tous les ans pendant les 3 autres années. Un examen complet est alors réalisé à chaque fois : examen clinique, dosage des marqueurs et du LDH, scanner abdominal et thoracique, échographie du testicule restant. En tout cas, être porteur d’un cancer des testicules ou avoir subi un traitement pour un cancer des testicules n’est en rien un frein à la mise en route d’un projet bébé.