Les traitements du cancer de la prostate

0
723

Le cancer de la prostate est généralement un cancer qui est découvert à un stade avancé. Cela affecte donc les traitements de ce type de cancer. Le traitement du cancer de la prostate peut donc être de deux types, palliatif ou curatif à des fins de guérison. Voyons dès à présent les différents traitements possibles du cancer de la prostate

Traiter le cancer de la prostate et le guérir
Cela est possible par voie chirurgicale. L’opération consiste en une prostatectomie totale. Cette intervention vise à enlever la tumeur et par extension toute la prostate où elle s’est développée. Le taux de survie à 10 ans est de l’ordre de 90%. Impuissance et incontinence urinaire sont les effets secondaires de la prostatectomie, même si le chirurgien fait tout pour maintenir le réflexe d’érection. Il faut compter en moyenne deux ans pour pouvoir retrouver un confort de vie, notamment sur les plans de l’incontinence et de l’impuissance.

La radiothérapie
Le traitement par rayons X a pour but de détruire les cellules cancéreuses. Le traitement est donc local ou locorégional et réalisé par un oncologue radiothérapeute. La radiothérapie intervient pour cancers de la prostate localisés et à un stade avancé. Les séances sont habituellement de 4 ou 5 par semaine. Quant aux effets secondaires, on note de possibles inflammations de la vessie, du rectum, des diarrhées, des envies fréquentes d’aller uriner, de l’incontinence ou de l’impuissance.

La curiethérapie
Le traitement par curiethérapie consiste à implanter des grains radioactifs dans la prostate dont les rayonnements vont détruire les cellules cancéreuses. Le traitement est réalisé par un oncologue radiothérapeute en association avec un urologue. La curiethérapie est privilégiée dans les cas de cancers de la prostate localisés et à faible risque. Faiblement toxique, la curiethérapie présente moins d’effets secondaires que les autres traitements préconisés dans le cancer de la prostate, notamment sur le plan des troubles urinaires.

Le traitement par ultrasons focalisés à haute tension
C’est un traitement qui vise à détruire les cellules cancéreuses et la prostate par l’action de la chaleur. Ce type de traitement est réalisé par un chirurgien urologue. Les ultrasons sont émis par une sonde introduite dans le rectum du patient. L’incontinence reste un possible effet secondaire. Par ailleurs, le traitement par ultrasons focalisés à haute tension reste encore très nouveau et les médecins ont encore peu de recul quant à ses effets secondaires et ses résultats en matière de guérison du cancer de la prostate.

L’hormonothérapie
Elle est privilégiée car le cancer de la prostate est un cancer hormonosensible. Objectif : empêcher l’action de la testostérone sur les cellules cancéreuses. L’hormonothérapie peut être indiquée pour empêcher le cancer de la prostate de métastaser. L’ablation des testicules ou des traitements médicamenteux permettent de bloquer l’action de la testostérone.

La chimiothérapie
Dans les cas de cancers métastasiques ou hormonorésistants, la chimiothérapie peut avoir des effets bénéfiques. La chimiothérapie peut être une médecine palliative pour soulager les symptômes du cancer de la prostate et améliorer le confort de vie du patient.

Après les traitements
Le patient sera soumis une fois par an au dosage du PSA. Lorsque celui-ci est indétectable ou presque, on parle de rémission. Lorsque son taux augmente à nouveau, on parle de récidive.