les aliments à risque allergique

0
692


Les aliments déconseillés pour leurs risques d’allergie

Bien que courants dans l’alimentation des adultes, certains aliments ne sont pas appropriés chez les tout petits à cause de leurs risques d’allergie. Les enfants qui sont particulièrement exposés (allergies alimentaires dans la famille, asthme, eczéma, urticaire…) doivent d’autant plus faire l’objet de précautions quant à l’introduction de nouveaux aliments.

 

Quels sont les aliments à risque allergique ?
C’est le cas par exemple de l’œuf, connu pour son caractère allergène : habituellement donné aux 8 mois de Bébé, il ne doit pas être introduit avant l’âge de 1 an en cas de terrain allergique.

Le poisson peut également être responsable d’allergies et doit donc être introduit en très petite quantité.

Les autres aliments à prendre avec précaution sont les légumineuses (lentilles, pois chiches…) qui ne doivent pas être données avant 18 mois, les fruits à coque (noix, amandes…) qui doivent être évités sous forme de traces jusqu’à 3 ans et en entier jusqu’à 5 ans notamment à cause des risques de fausse route, de même que les crustacés et les arachides à proscrire avant 3 ans.

D’autres aliments peuvent également déclencher des allergies comme par exemple les fraises ou bien les kiwis mais cela dépend bien évidemment de chaque enfant. Si votre bébé présente un risque d’allergie, ou s’il boit par exemple du lait hypoallergénique (HA), consultez son pédiatre afin qu’il vous détaille précisément les aliments les plus à risque et qu’il vous indique l’âge à partir duquel votre petit bout pourra consommer ces mêmes aliments.