Les aides municipales

0
459

Hormis les allocations familiales de l’État, il existe des aides financières versées par de nombreuses municipalités. Les conditions pour y prétendre, leur montant et leur durée dépendent de chaque ville ou commune.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des aides municipales ?
Chaque commune fixant ses propres conditions, la possibilité ou non de prétendre aux aides municipales varie d’une ville à l’autre. La plus répandue est l’allocation municipale pour la garde d’enfant, dont le nom peut différer en fonction de la commune. Elle correspond la plupart du temps à un versement destiné à compenser l’écart entre le coût d’une place en crèche et le coût d’une assistante maternelle agréée pour les enfants de moins de 3 ans. Certaines communes l’attribuent sans condition de ressources, d’autres si. L’allocation est enfin souvent mensuelle mais peut également faire l’objet d’un versement forfaitaire unique, souvent pour une petite somme.

Soyez attentifs aux aides exceptionnelles !
Il existe également, et beaucoup plus rarement, des aides exceptionnelles qui ne sont bien souvent ouvertes que pour les habitants des grandes agglomérations. La ville de Paris a ainsi, entre autres, prévu une aide aux familles en cas de chute brutale des ressources – suite à un licenciement, une maladie ou une séparation – et qui prend en compte le nombre d’enfants à charge et même les enfants à naître !
Son montant varie en fonction de la situation des parents et sa durée est fixée à un trimestre maximum, mais elle peut être renouvelée si le travailleur social en charge du dossier l’estime nécessaire.

Quelles sont les démarches à effectuer pour bénéficier des aides municipales ?
Là encore, tout dépend de chaque municipalité ! Un formulaire de demande est bien souvent à retirer directement auprès de la mairie mais certaines communes déposent également les documents nécessaires au sein d’autres organismes comme par exemple les Relais Assistantes Maternelles (RAM). Les pièces justificatives à fournir varient également mais les mairies demandent généralement le livret de famille, le dernier avis d’imposition du foyer ou des deux parents s’ils ne sont ni mariés ni pacsés ou encore un justificatif de domicile (quittance de loyer, facture EDF, facture de gaz…). Les services municipaux étant très souvent long dans le traitement de leurs dossiers, il est enfin conseillé de demander une aide financière municipale le plus tôt possible.