L’équilibre alimentaire chez les adolescents

0
407

Si une alimentation équilibrée implique de faire une place à tous les types de nutriments, les adolescents, qui sont en pleine croissance, ont des besoins nutritionnels spécifiques. Leurs nouvelles habitudes de vie, et notamment les sorties entre copains au fast food ou bien le grignotage devant la télé doivent en effet être compensés avec des menus adaptés.

Quels sont les besoins nutritionnels des adolescents ?
Vous l’avez peut-être déjà remarqué, surtout si vous avez un garçon : les adolescents sont capables d’ingérer des quantités impressionnantes et mangent parfois même plus que leur père, déjà champion du finissage de plat. Ce gros appétit est tout à fait normal pour la bonne et simple raison que le corps, en pleine croissance, a des besoins énergétiques importants. Et c’est là que se pose le problème de l’alimentation chez l’adolescent : attirés par les frites, les pâtes et les hamburgers rassasiants, les jeunes délaissent les légumes et les fruits qui ne les « calent » pas assez à leur goût. Un ado a certes besoin de manger des féculents mais son organisme doit également et impérativement absorber une quantité suffisante de protéines pour que ses muscles puissent se développer correctement, de calcium pour consolider ses os ou encore de vitamines et de minéraux, et notamment du fer, pour être en forme et ne pas subir des épisodes de fatigue chronique.

Dans quels aliments retrouver ces apports nutritionnels ?
Si les féculents (pâtes, riz, semoule, pommes de terre, céréales…) et le calcium (contenu dans le lait, le fromage ou encore les yaourts) font partie des repas préférés des ados et sont donc très faciles à faire accepter, les autres nutriments peuvent poser problème. Les protéines se retrouvent en effet dans la viande mais également dans le poisson et les œufs, les jeunes n’étant pas très friands de ces deux derniers types d’aliment. Et c’est encore pire pour les vitamines qui sont essentiellement délivrées par les fruits et les légumes, une catégorie d’aliment véritablement boudée par les ados ! Le fer est enfin présent pour sa part dans la viande rouge, le poisson et les légumes secs (lentilles, pois chiches, etc.).

Il est ainsi très important de varier les repas du soir et de privilégier les légumes afin de rééquilibrer les apports nutritionnels du midi si votre enfant déjeune à la cantine, à moins que ce dernier soit un fan de haricots verts ou de brocolis… on peut toujours rêver !

Respecter le rythme des repas
Les menus adaptés à la croissance des adolescents ne sont pas seulement une question de contenu : ils doivent également respecter un rythme, c’est-à-dire trois à quatre repas par jour. Hormis les repas du midi et du soir qui ne posent pas trop de problèmes au niveau des horaires, le petit déjeuner est pour sa part véritablement délaissé par de nombreuses familles alors qu’il s’agit du repas le plus important de la journée et qui permet d’éviter les coups de fatigue ! Si votre ado n’a pas faim le matin, faîtes en sorte qu’il ou elle parte au minimum avec une barre de céréales à manger avant le début des cours. Et il en va de même pour le goûter : plutôt que de regarder, découragée, votre enfant engloutir joyeusement des chips ou des bonbons devant la télé à 18h30, donnez-lui le réflexe de se faire un goûter équilibré dès son retour du collège ou du lycée, soit avant 17h30. Ce petit encas composé de céréales et d’un jus de fruit lui permettra d’avoir l’appétit suffisant pour savourer un dîner complet et il n’aura surtout aucune excuse pour ne pas manger ses courgettes !