Le suicide chez les adolescents

0
1281


Le suicide des adolescents : un phénomène alarmant

Un adolescent qui se suicide, c’est une mort qui n’a pas de sens et surtout, une mort qui laisse des parents dans le désarroi le plus profond. Il est en effet parfois difficile d’être réellement à l’écoute de son ado, lui-même en pleine crise existentielle. Le suicide des adolescents, s’il est en recrudescence, mérite qu’on en parle et qu’on lève le voile sur ses facteurs de risque.

Le suicide des adolescents : quelques chiffres
Le saviez-vous ? Le suicide des adolescents fait peur puisqu’il concerne de plus en plus de jeunes. On compte ainsi environ 50 000 tentatives de suicide d’adolescents par an. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les moins de 24 ans après les accidents de la route. On constate 1 décès pour 80 tentatives. Les filles (8%) sont davantage concernées par le suicide que les garçons (5%). C’est presque la moitié des jeunes qui ont tenté une première fois de suicider qui récidivent.

Ce que traduit le suicide des adolescents
Une tentative de suicide chez un adolescent traduit avant tout un profond mal-être. C’est aussi un appel au secours lancé à l’entourage jusqu’ici aveugle. En même temps, chez les adolescents, on parle rarement de réel suicide. L’adolescent veut simplement flirter avec la mort, comme une réponse à une souffrance intérieure. Un adolescent qui va tenter de se suicider peut recourir à cet acte extrême si par exemple, il se sent mal dans sa peau (acné importante ou homosexualité refoulée par exemple), il vient de subir un abus, une maltraitance, un choc émotionnel comme la perte d’un être cher, le divorce de ses parents ou même une déception amoureuse.

Certains adolescents peuvent également tenter de se suicider par mimétisme. En quête d’identité au moment de la crise d’adolescence, les jeunes vont parfois trouver comme réponse l’adhésion à des groupes sataniques ou gothiques. La tentative de suicide peut également devenir un moyen d’accéder à la renommée éternelle, de laisser trace : l’adolescent croit devenir un modèle pour tous et paradoxalement, croit exister. Les jeux vidéos sont par ailleurs parfois rendus responsables des tentatives de suicide des adolescents. Tenter de suicider, c’est alors pouvoir mettre en application le virtuel et accéder à la postérité.

Comment détecter les signes d’une menace de suicide chez un ado
Si votre ado devient plus agressif, s’il est adepte de l’automutilation, s’il a régulièrement des sautes d’humeur, s’il consomme souvent des drogues comme le cannabis ou s’il boit de l’alcool très souvent, s’il se désintéresse des activités qu’il pratiquait jusqu’alors, s’il se replie sur lui et fuit la société en général, s’il est victime d’insomnies, vous êtes en droit de vous interroger et de suspecter des signes d’une tentative de suicide prochaine.

Surtout, ne prenez pas à la légère les menaces de suicides proférées par votre adolescent. Et au moindre doute, n’hésitez pas à recourir aux services d’un spécialiste tel que pédopsychiatre. Privilégiez aussi un environnement serein et sûr : pas d’arme à feu ni d’arme blanche dans la maison, pas de produits toxiques dangereux. Enfin, ne mettez pas votre ado au défit. Et n’oubliez pas de suivre d’un œil les conversations qu’entretient votre adolescent sur le net et les réseaux sociaux. Certains ados ont annoncé sur les réseaux sociaux, quelques minutes avant de passer à l’acte, qu’ils allaient se suicider.