Le prurigo

0
3515
prurigo

prurigoLe prurigo : le mal de peau qui fait du bien d’en parler
Bien avant l’adolescence et la traditionnelle acné juvénile, il se peut que votre enfant soit affecté de problèmes de peau. Pas bien méchant mais très contrariant, le prurigo fait partie de ces petites maladies de peau que les enfants contractent souvent. L’occasion pour nous de vous en dire davantage.

Les symptômes du prurigo
Le prurigo se caractérise par une petite lésion au niveau de la peau, entourée ou non d’une zone rouge. Un peu comme pour la varicelle, le prurigo se manifeste aussi par l’apparition de vésicules qui deviennent ensuite des croûtes. Le temps d’incubation, si on considère que le prurigo est une pathologie, s’échelonne entre 4 et 8 semaines. En cause : les piqûres de certains insectes, une allergie ou une réaction à une infection quelconque.

Comment reconnaitre un prurigo ?
Le prurigo n’est pas à reconnaitre, d’autant que la peau d’un enfant est sujette, de par sa fragilité, à tout un tas d’affections dermatologiques. Si vous constatez que votre enfant se gratte beaucoup, jusqu’à s’occasionner des petites plaies, que vous voyez des vésicules se former et durcir et que la plante des pieds, le ventre ou la ceinture de votre bambin sont davantage touchés, alors, pas de temps à perdre, mieux vaut penser à voir un médecin. Ceci dit, dans la plupart des cas, les boutons de prurigo disparaissent d’eux-mêmes. On a tendance souvent à confondre un prurigo avec une varicelle ou un eczéma, alors, plus le diagnostic s’effectue tôt et plus votre enfant dispose du traitement adapté. En tout cas, les jeux dans les herbes hautes ou les ballades en forêt, de même que les bacs à sable sont à fréquenter avec prudence tant ils sont le refuge idéal des insectes.

Les traitements du prurigo
En général, le médecin prescrira à votre enfant des sirops et anti-histaminiques pour le soulager lors des poussées, un peu comme pour la varicelle. Ensuite, vous aurez à faire sécher les boutons de prurigo avec de l’éosine, à couper les ongles de votre bambin et à utiliser un savon antiseptique. Éventuellement, le médecin pourra compléter le traitement avec des antibiotiques. Côté vie quotidienne, priorité à l’assainissement de la maison : literie et sols doivent être désinsectisés…sans oublier l’animal de compagnie, s’il y en a un !