Le premier rapport sexuel

0
1173

Envisagé avec excitation mais également redouté, le premier rapport sexuel soulève chez un adolescent ou une adolescente de nombreuses interrogations. Si ces derniers ont bien souvent le réflexe de se renseigner auprès de leurs copains et copines, une discussion avec leurs parents leur permet de chasser les idées reçues et de se préparer dans les meilleures conditions au commencement de leur vie sexuelle.

Le premier rapport sexuel: de nombreuses incertitudes
Même si votre fils ou votre fille vous paraît mûr(e) et parfaitement confiant(e), sachez qu’en son for intérieur votre ado se pose forcément un tas de questions. Les garçons ont des doutes sur les gestes qui vont leur permettre de bien s’y prendre et les filles se demandent pour leur part si elles sont vraiment prêtes et si le premier rapport sexuel fait mal.

Beaucoup de réponses à leurs interrogations seront trouvées auprès de leurs camarades « qui l’ont déjà fait » mais les versions divergeant selon les expériences de chacun et chacune, il n’est pas sûr que votre enfant s’y retrouve forcément, sans compter les idées fausses qui peuvent être dangereuses, comme par exemple : « si il te dit qu’il l’a jamais fait, t’embête pas avec le préservatif ». Il est donc important que vous apportiez à votre ado un éclairage juste afin qu’il puisse vivre son premier rapport sexuel le plus sereinement possible, et en toute sécurité !

Parler de sexualité avec son ado
Si en parlant du premier rapport sexuel, votre ado devient tout rouge avec un petit rire nerveux, ou qu’il regarde le plafond l’air perplexe, sachez qu’il prendra bien soin de retenir les informations qui l’intéressent.

Expliquez ainsi à votre fils qu’il est important d’attendre que sa petite amie se sente prête et qu’il ne faut pas la brusquer, tout comme vous devez dire à votre fille que si elle ne se sent pas prête, ou qu’au dernier moment elle panique, rien ne l’oblige à aller jusqu’au bout, et que c’est justement lorsque le petit ami est patient et aucunement pressant qu’elle peut être assurée qu’il lui porte des sentiments. Il est en effet important que votre enfant ait conscience que le premier rapport sexuel doit être un choix des deux partenaires.

Les découvertes progressives sont par ailleurs essentielles chez les adolescents : mieux vaut en effet s’embrasser et faire des caresses de plus en plus osées au fil des mois que de faire l’amour directement. Apprenez également à votre enfant qu’un couple doit préparer son premier rapport sexuel en parlant des doutes et des angoisses de chacun. Une vraie complicité et de vraies discussions permettent en effet de se sentir plus proche de son partenaire et donc d’être beaucoup plus détendu et confiant au moment du passage à l’acte. Informez aussi votre enfant sur le fait qu’un premier rapport sexuel peut ne pas être une réussite, notamment si le garçon a du mal à avoir une érection ou s’il éjacule trop vite, ou si la fille est trop crispée pour se laisser aller, et précisez-lui également que les rapports sexuels s’améliorent avec l’expérience. Rappelez enfin à votre ado qu’il existe de nombreuses maladies sexuellement transmissibles qui peuvent être mortelles, comme le SIDA, ainsi qu’un risque de grossesse à chaque rapport sexuel afin qu’il associe définitivement le préservatif à tout acte sexuel.