Le premier baiser

0
1266

Si le premier baiser est un acte qui reste plus ou moins platonique, il correspond au démarrage de la vie amoureuse. Votre enfant n’a plus envie de seulement échanger des regards ou des sourires avec une fille ou un garçon qui lui plaît mais souhaite devenir plus intime avec la personne qui retient toute son attention. C’est donc le moment où votre enfant commence à se construire un jardin secret… et il va bien falloir l’accepter !

Le plein d’émotions… et parfois d’appréhensions !
Les adolescents et les adolescentes ne pensent pas de la même façon au premier baiser : les filles, bercées par les films sentimentaux à l’image de « La boum » ou de « Dirty dancing », rêvent d’un moment intense et romantique qui les comblera de bonheur tandis que les garçons, moins rêveurs, souhaitent franchir le pas pour franchir le pas. Le premier baiser correspond ainsi généralement à un acte d’amour pour les filles et plutôt à un acte de complicité pour les garçons.

Cela n’empêche pas que ces petits messieurs ressentent, lors de ce premier bisou, tout autant d’émotions que les filles, à savoir la nervosité juste avant le moment fatidique et le cœur qui bat à 100 à l’heure !

Si les ados ont hâte d’échanger leur premier baiser, beaucoup ressentent une appréhension car ils ont peur de ne pas savoir comment s’y prendre et de mal embrasser l’autre ! Et c’est sans compter la pression que ressentent certains d’entre eux, les petits camarades n’hésitant pas à dire à ceux qui n’ont toujours pas passé le cap : « Non j’y crois pas, tu l’as toujours pas fait !? ».
Les parents peuvent ainsi être d’une grande utilité en dédramatisant le premier baiser et en insistant sur ce qui est important. Un père, et plus souvent une mère puisque ce sont surtout les filles qui se confient, peut ainsi expliquer à son ado qu’il faut faire ce premier baiser tout en douceur et en prenant son temps, et que celui-ci est beaucoup plus réussi lorsqu’il y a des sentiments.

La découverte de la vie amoureuse
Si le premier baiser est en soi un acte qui reste encore relativement platonique, il a la faculté de mettre au placard la dimension naïve. Même si l’échange n’est pas ce que l’on peut qualifier de sexuel, il n’empêche qu’il réveille les sensations des ados qui se sentent tout émoustillés. Le premier baiser est également très vite accompagné de bisous dans le cou et de caresses sur les fesses qui donnent un caractère sensuel à la relation. Les parents ne peuvent donc pas s’empêcher de penser à la future première relation sexuelle de leur enfant qui devient à leurs yeux plus concrète, bien que plusieurs années puissent s’écouler entre les deux. Mais même si cela vous fait quelque chose, réjouissez-vous plutôt du fait que votre enfant s’épanouisse et suive tout simplement le cours de sa vie.

Les parents doivent également accepter, avec ce premier baiser, que leur enfant débute une vie amoureuse. Un couple d’ados a en effet envie d’aller au cinéma l’après-midi, de se balader ensemble ou encore de boire un chocolat dans un café. Plus l’histoire avance, plus votre enfant fait le plein d’émotions, et il est important qu’un père et une mère sachent respecter cette intimité : c’est en effet en faisant ses propres découvertes en en se construisant petit à petit son jardin secret qu’un ado vogue tranquillement vers l’âge adulte et la maturité.