Le doudou

0
173

Le doudou ou le plus doux des compagnons
Ah le fameux doudou ! Une fois que votre enfant adopte son doudou, il ne le quitte plus, alors attention à ne pas le perdre ! Pour lui, c’est tout un symbole, un compagnon de tous les jours. Mais il faut un jour penser à s’en séparer et parfois, cela se fait dans la douleur. Voici nos conseils pour bien y préparer votre enfant.

Mon doudou, mon ami
Le doudou ou quel que soit le nom que porte le compagnon tout doux de votre bébé, celui-ci joue un rôle majeur dans la vie de votre enfant. Il est là pour le rassurer, par son odeur ou son contact, c’est pourquoi, c’est toujours un drame lorsqu’il s’agit de laver le doudou. Le doudou est toujours choisi par bébé. Il doit être doux, sentir l’univers familier et être facile à tripoter.

Il est là pour canaliser les angoisses de l’enfant et faire le lien avec la mère, dont l’allaitement a sans doute pris fin depuis peu. Le doudou est selon le psychanalyste Ronald Winnicott un « objet transitionnel » qui va donc mener l’enfant vers l’indépendance et le monde extérieur. Il permet à l’enfant de se consoler des séparations d’avec la maman et de s’apaiser au moment du sommeil.

Quand dire adieu au doudou
Il est d’abord complètement vain de vouloir forcer son enfant à quitter son doudou. Sachez que les enfants quittent d’eux-mêmes leur doudou, lorsqu’ils se sentent suffisamment en confiance pour affronter le monde extérieur et notamment, l’école. C’est justement à l’entrée au CP que l’enfant va quitter son doudou, normal puisqu’en maternelle, il fait toujours la sieste…avec doudou !
Un enfant qui garde son doudou au-delà de 8 ans est normal mais peut témoigner de certaines difficultés liées à un nouvel environnement familial (arrivée d’un frère ou d’une sœur, divorce des parents, déménagement…). L’« abandon » du doudou doit se faire en douceur. Inutile d’harceler ou de retirer le doudou de façon arbitraire, cela engendrerait des problèmes au moment du coucher. Vous pouvez en revanche accorder à votre enfant des moments où il se retrouve avec son doudou, notamment avant d’aller se coucher. Et si décidément, votre enfant a du mal à se séparer de son doudou, vous pouvez consulter un pédopsychiatre.

En conclusion : votre enfant a réellement besoin de son doudou, laissez-le l’apprivoiser et s’en séparer comme il veut. Son doudou l’aide à voir et appréhender le monde extérieur en toute sérénité. Compagnon essentiel à sa vie de tous les jours, un bon conseil, essayez de l’acheter en double exemplaire. Le site www.sosdoudou.com fourmille d’annonces de parents à la recherche d’un doudou perdu. Il abrite aussi une rubrique panier à doudous pour dénicher son doudou.