Le baccalauréat

0
198

Ah le bac ! Même 20 ans après, on s’en souvient encore ! Et même si ce diplôme, créé en 1808, est de plus en plus décrié en France, le baccalauréat reste tout de même le diplôme qui donne accès aux études supérieures. C’est en tout cas un examen qui fait toujours peur aux ados, alors, le mieux, c’est de les y préparer le plus tôt possible au lycée.

les différents baccalauréats
Il existe trois types de baccalauréat: le baccalauréat général, le baccalauréat technologique, et le baccalauréat professionnel.

1) Le baccalauréat général
Il se décompose en plusieurs épreuves qui comptent chacune pour un certain nombre de points. Sachez-le, les épreuves du baccalauréat ont été revues et réaménagées en 1995. Désormais, le baccalauréat (dont les séries ont changé de nom, exemple : le bac B (économie)  est devenu ES) se passe en deux temps.

Des épreuves anticipées ont lieu en fin de première :
• travaux personnels encadrés, français, pour les séries ES, L et S,
• sciences pour les séries L et ES,
• histoire-géographie pour les séries S.

En fin de terminale, l’élève passe des épreuves obligatoires écrites ou orales et deux épreuves maximum facultatives. Une moyenne inférieure à 8/20 vaut un ajournement tandis qu’une moyenne de 10/20 ou plus vaut une admission définitive. Une moyenne entre 8 et 10/20 vaut pour un oral de rattrapage. Le candidat choisit alors deux matières qu’il a présentées à l’écrit.

La mention au bac
• si le candidat obtient une moyenne supérieure ou égale à 16, alors, il a une mention très bien
• si le candidat obtient une moyenne entre 14 et 16, il a une mention bien
• si le candidat obtient une moyenne entre 12 et 14, il a une mention assez bien.

En cas d’absence involontaire du candidat en juin, une session de remplacement est prévue pour septembre. Le candidat peut également choisir de s’inscrire en candidat libre et de préparer aux épreuves via le CNED.

2) Le baccalauréat technologique
il permet ensuite à l’élève de se préparer ensuite à des études de technicien supérieur et aux diplômes de BTS ou DUT. Les deux principales séries sont Sciences et technologies de la gestion et Sciences et Technologies industrielles.

3) Le baccalauréat professionnel
Il se prépare en 3 ans après la troisième (c’est nouveau depuis 2009 !) et concerne 80 spécialités. Les élèves peuvent préparer s’ils le veulent un BEP durant ces 3 ans. Le bac pro comprend 7 épreuves obligatoires et une épreuve de rattrapage dite de contrôle. Les titulaires d’un bac pro rentrent majoritairement dans la vie active après leur diplôme en poche ou choisissent de passer un BTS ou un DMA (diplômes des métiers d’art).