La toxoplasmose

0
608


Toxoplasmose…ça vous parasite la vie !

Une maladie due à un parasite qui touche tous les pays du monde, c’est ça la toxoplasmose. Bénigne dans la plupart des cas, elle n’est dangereuse que pour la femme enceinte. Environ 2500 enfants naissent chaque année d’une toxoplasmose génitale. Quid des dangers du toxoplasme.

Petite définition de la toxoplasmose
Vous qui êtes enceinte ou en projet bébé, cette maladie qu’on appelle toxoplasmose vous concerne. D’ailleurs, vous en avez peut-être déjà entendu parlée ou peut-être l’avez-vous eue sans vous en rendre compte. La toxoplasmose est due à un parasite, le toxoplasme, qui infecte les animaux à sang chaud, notamment le chat et l’être humain. On estime qu’un tiers de la population mondiale est infectée par le toxoplasme. La mère peut transmettre la maladie au fœtus. En France, c’est environ 46% des femmes enceintes qui répondent positif au test de la toxoplasmose. Avant 2 mois de grossesse, le risque que le fœtus soit atteint de toxoplasmose est de 2% pour une gravité importante. En revanche, le risque atteint 70% en fin de grossesse mais pour une moindre gravité (essentiellement des lésions).

Gare au chat !
Et oui, car il est le seul à pouvoir transmettre la maladie ! Le parasite se reproduit dans son intestin grêle et à chaque selle, il se débarrasse de bon nombre d’entre-eux. Du coup, si vous vivez avec un chat et que avez un projet de conception, un bon conseil, faites faire un test à votre chat ! Cela consiste à rechercher les anticorps et les parasites, 2 fois à 8 jours d’intervalle. Si vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, il faut absolument savoir si vous êtes immunisée ou pas car si vous êtes démunie d’anticorps, votre chat peut vous transmettre la maladie laquelle vous êtes alors susceptible de transmettre à votre bébé. Le risque : un bébé atteint de malformations oculaires, cérébrales ou viscérales.

Le test
Ce qu’il faut savoir, dès qu’une grossesse se déclare, le dépistage est obligatoire en France. Si le premier résultat est négatif, le test se fait ensuite tous les mois jusqu’à l’accouchement. S’il est positif et qu’il est fait avant le début de la grossesse, cela signifie que la mère et le bébé sont protégés. Si le test positif est révélé durant la grossesse, on détermine alors le moment exact de la contamination : avant la grossesse, la mère et le bébé sont protégés, après la grossesse, il faut refaire des tests pour vérifier si le bébé est contaminé. En général, on prescrit à la femme enceinte contaminée un traitement antibiotique pour protéger le bébé. Et si le fœtus est contaminé (cas vraiment rare), on propose à la mère une IMG (Interruption Médicale de Grossesse), selon le niveau de gravité.

Si je ne suis pas immunisée ?
Si vous êtes enceinte et que vous n’êtes pas immunisée, pas de panique, il y a simplement des gestes à observer pour éviter d’attraper la maladie. Ne pas toucher des excréments de chat, éviter de changer la litière du chat, éviter de jardiner, bien laver les fruits et légumes, se laver les mains avant et après les repas, en particulier après avoir touché de la viande crue, manger de la viande bien cuite, éviter de manger des produits à base de lait cru, autant de règles à adopter.

En conclusion : pour vous auto-immuniser, rien de plus simple, jouez avec des chats et abusez de viande pas trop cuite voire crue !