La sexualité des adolescents – Sexualité et adolescence

0
1040

Si beaucoup de parents éprouvent de la gêne à parler de sexualité avec leur ado, il s’agit pourtant d’une conversation qui doit avoir lieu tôt au tard. Trouver les bons mots et informer correctement sans embarrasser n’est certes pas évident au premier abord mais cela peut venir naturellement si on attend le bon moment.

Quels sujets peut-on aborder avec son ado ?
La première utilité d’une conversation sur la sexualité avec son ado est de délivrer des informations importantes destinées à le protéger. Sachez avant toute chose qu’il vaut mieux un dialogue de père à fils et de mère à fille si cela est possible. Sans le ou la mettre en garde façon mère supérieure, expliquez-lui très naturellement que si la sexualité est une chose positive qui amène beaucoup de plaisir, elle peut également être dangereuse si on ne fait pas attention.

Parlez-lui ainsi du préservatif dont le port doit être systématique pour éviter les MST, et notamment le SIDA, mais aussi une grossesse non désirée. Dîtes-lui également que lorsque l’on a des rapports sexuels réguliers, mieux vaut utiliser une contraception combinée au préservatif car ce dernier comporte toujours un risque de se déchirer. Vous pouvez ensuite aborder le sujet de la pornographie en lui disant que ce qu’il verra (ou ce qu’il a déjà vu) ne reflète pas du tout la réalité et que le sexe n’a rien de brutal. Parler de sexualité avec son enfant permet ainsi simplement de lui prodiguer le B à BA de l’éducation sexuelle. En ce qui concerne l’âge, sachez que la discussion peut intervenir dès ses 12 ans.

Votre rôle consiste également à répondre aux interrogations de votre enfant. En effet, ce n’est pas parce que votre ado ne vous a posé encore aucune question concernant la sexualité qu’il n’y pense pas depuis un certain temps ! Si votre fille de 14 ans vous demande si la première fois fait mal, répondez-lui franchement plutôt que d’éluder. Sachez également que malgré votre bienveillance, votre enfant a obligatoirement vu et entendu (ne serait-ce que par ses petits camarades) des choses sur la sexualité et donc que le sujet ne lui est plus du tout étranger !

Informer sans envahir
Si vous êtes inquiet à l’idée que votre enfant puisse intégrer des idées fausses sur la sexualité et que vous souhaitez lui en parler, vous devez absolument aborder le sujet avec tact. L’échange doit en effet consister en un dialogue ouvert sans pour autant imposer la conversation. De même, ne jouez surtout pas au bon copain ou à la bonne copine car votre ado sait pertinemment que vous aurez un regard de parent sur ce sujet qui dérange, et n’insistez pas non plus s’il ou elle n’a pas envie de vous parler de ce qu’il se passe avec Marie ou Valentin. Parler de sexualité, ce n’est pas s’introduire dans la vie intime de son enfant, et encore moins dévoiler la sienne ! Une discussion sur la sexualité doit ainsi, pour être réussie, mêler naturel et pudeur.

L’important est en somme de faire passer les informations essentielles tout en  faisant comprendre à votre ado que la porte reste grande ouverte pour toutes les questions qu’il pourra bien se poser dans les semaines, les mois et les années à venir. Si vraiment vous êtes trop mal à l’aise pour lui parler de sexualité, achetez-lui un livre qui traite du sujet et précisez-lui que toute question sera la bienvenue, ce sera déjà un grand pas !