Véritable hantise pour de nombreux parents, la puberté est une évolution progressive au cours de laquelle son enfant change aussi bien physiquement que mentalement. L’enfant naïf plein de joie de vivre se transforme en un petit homme ou une petite femme qui s’affirme mais qui a également de nombreuses interrogations sur la vie, un entre-deux qui perturbe bon nombre d’enfants… et de parents !

Quand et comment se manifeste la puberté ?
Si la puberté survient en moyenne aux alentours de 12 ans, suite au réveil des hormones sexuelles, tous les enfants ne se développent pas au même rythme. Certains verront les premiers signes apparaître vers 10 ans, et même avant en cas de puberté précoce, et d’autres devront attendre leurs 14 ou 15 ans avant de constater un changement significatif.
La puberté chez les filles
D’une manière générale, les filles sont plus précoces que les garçons : les poils pubiens font leur apparition entre 11 et 13 ans, les seins commencent à pousser entre 12 et 14 ans, âge auquel les règles surviennent également.
Une jeune fille se développe ainsi progressivement jusqu’à ses 14 à 15 ans.

La puberté chez les garçons
En ce qui concerne les garçons, le volume des testicules commence à augmenter entre 11 et 13 ans, tout comme la taille du pénis, les premières éjaculations surviennent entre 12 et 14 ans, les poils apparaissent entre 12 et 15 ans et la voix mue aux alentours des 13 ans. Un jeune homme termine ainsi généralement sa puberté avant ses 15 ans.

Filles comme garçons voient également leurs traits s’allonger et leur petite bouille laisser place à un visage plus affirmé. Tous ces changements physiques peuvent être accompagnés de petits désagréments, tels que l’acné ou une transpiration excessive, qui peuvent d’autant plus perturber un jeune adolescent.

Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter si votre ado semble en retard par rapport à d’autres garçons ou filles de son âge, notamment concernant les premières règles.
Une visite chez le médecin devient nécessaire seulement si le corps n’a entamé aucune modification à l’âge de 16 ans.

La puberté se manifeste aussi par un changement d’état d’esprit
La puberté n’inclut pas seulement des changements physiques. Les hormones sexuelles se propagent en effet jusque dans le cerveau et mettent les émotions des ados à vif. Ces derniers ressentent un profond besoin de s’affirmer dans un monde qu’ils ne maîtrisent pourtant pas du tout et qui comporte à leurs yeux de nombreuses zones d’ombre. C’est la contradiction entre ces deux éléments qui les mènent à se détacher de leurs parents et qui provoque aussi les crises à la maison. Les garçons se recluent dans leur chambre, les filles quittent la table en larmes. Les adolescents aimeraient en somme avancer plus vite que la musique mais ils savent pertinemment qu’ils ont encore besoin de leurs parents.

Certains adolescents et adolescentes n’arrivent pas non plus à accepter leur nouveau corps : des garçons vont se trouver trop fluets, d’autres trop gros, d’autres encore ne supportent pas leur acné, tandis que certaines filles vont déplorer leur manque de courbes ou à l’inverse détester une poitrine ou des hanches trop généreuses. Sans compter qu’un ado se positionne par rapport à ses petits camarades et se sent honteux de ne toujours pas avoir embrassé une fille, ou pour une adolescente, de ne pas être aussi féminine et sûre d’elle que la jolie Sarah qui sort avec le beau Maxime.

Tous ces doutes forment ainsi un cocktail explosif prêt à détonner à la moindre étincelle. Il appartient donc aux parents de faire preuve de patience et d’aborder leur enfant avec tact, quitte à faire preuve d’un peu moins d’autorité. Un petit adulte s’est installé dans la maison, et même si cela coûte, il va bien falloir l’accepter !