La prévention du cholestérol

0
378

Une fois dosé son taux de cholestérol et en fonction des résultats, il est possible de faire baisser son taux de cholestérol, et notamment son taux de mauvais cholestérol, grâce à un régime alimentaire adapté et une bonne hygiène de vie.

Les aliments anti-cholestérol
Certains auront sans doute déjà entendu parler du régime crétois : beaucoup de fruits et de légumes, de l’huile d’olive, des céréales. Un régime qui a fait ses preuves puisqu’en l’adoptant, on réduirait ainsi le risque de maladie cardio-vasculaire. Règle de base pour limiter son cholestérol : limiter les acides gras saturés contenus dans les plats préparés, les produits d’origine animale et les viennoiseries. Les fibres et les antioxydants (vitamines E et C) sont aussi à privilégier via une importante consommation de légumes, de fruits et de produits céréaliers. A éviter au contraire : les œufs, les abats, le beurre et la charcuterie sans oublier l’alcool. Si vous aimez la viande, privilégiez la maigre et blanche comme la dinde ou le cheval. Si vous êtes fan de fromage, vous pouvez toujours en consommer mais moins ou allégé. En revanche, n’hésitez pas à abuser d’huile d’olive, des aliments riches en omégas 3 (maquereau, sardine, saumon, thon, hareng, coquillages…) ainsi que des protéines de soja. Coté mode de cuisson, optez pour des cuissons légères à base d’huile d’olive ou carrément sans matières grasses (wok, papillotes, vapeur).

Limiter le cholestérol avec une nouvelle hygiène de vie
Réduire son taux de cholestérol et le risque de développer une maladie cardio-vasculaire passe aussi par l’adoption d’une nouvelle hygiène de vie. Cesser de fumer, équilibrer un diabète de type 2 et limiter l’hypertension artérielle sont autant de moyens de réduire son cholestérol. Il est également très important de privilégier une activité physique régulière et de lutter contre un mode de vie trop sédentaire. On considère ainsi que 30 minutes par jour de marche, de natation, de gym, de vélo permettrait de réduire son taux de cholestérol. Il est également important de réduire son stress car celui-ci est responsable de l’augmentation du mauvais cholestérol.