La pelade

0
791

Bien souvent embarrassante pour les personnes qui en sont atteintes, la pelade est une maladie qui reste encore très mystérieuse pour le corps médical. L’origine de cette affection n’est en effet pas encore bien connue ce qui ne permet pas de proposer un traitement complet. Certains soins favorisent néanmoins la repousse des cheveux sans toutefois guérir la pelade.

Qu’est-ce que la pelade ?
La pelade est une maladie touchant les follicules pileux qui arrêtent de se renouveler : nous perdons en effet tous nos cheveux au cours de notre vie mais sans aucune incidence puisque ces derniers repoussent les uns après les autres, un processus qui ne fonctionne plus en cas de pelade.
Si les causes de cette affection ne sont pas encore bien connues du corps médical, les chercheurs penchent pour une maladie auto-immune c’est-à-dire pour un dysfonctionnement du système immunitaire qui prend les follicules pileux pour des ennemis et qui les attaque donc sans aucune raison.
Des facteurs psychologiques entreraient également en compte puisque la pelade peut survenir après un stress, une forte anxiété ou bien un choc émotionnel. Il existerait enfin une prédisposition héréditaire, une personne présentant une pelade ayant souvent des antécédents familiaux.

Quels sont les symptômes de la pelade ?
La pelade se manifeste généralement par l’apparition sur la tête de plusieurs plaques circulaires dépourvues de cheveux qui laissent entrevoir une peau blanche et lisse sans aucune irritation. Il existe également une autre forme de pelade extrêmement rare, appelée « pelade universelle », qui correspond à la perte de l’ensemble des poils du corps. Les ongles peuvent également être touchés et recouvrent dans ce cas un aspect terne avec l’apparition de petites fissures et de cassures ainsi que de points ou encore de rougeurs. La pelade met par ailleurs beaucoup de temps à guérir puisqu’il faut compter au moins plusieurs mois pour que les plaques soient recouvertes, certaines personnes ayant même besoin de plusieurs années pour retrouver tous leurs cheveux. La maladie survenant par poussées, le risque de récidive est de surcroît important ce qui la rend encore plus décourageante, la pelade pouvant déjà être à l’origine d’un malaise social voire d’une dépression à cause de son caractère très inesthétique.

Quel est le traitement contre la pelade ?
Il n’existe malheureusement aucun traitement pour soigner la pelade en elle-même, les médecins comptant sur la repousse spontanée des cheveux qui se réalise dans la très grande majorité des cas en quelques mois. Certains médicaments peuvent toutefois stimuler la repousse des poils, agissant donc sur les symptômes sans traiter la maladie en elle-même. On peut ainsi relever parmi ces traitements l’administration de corticoïdes sous forme de crème et plus rarement par injections, la cryothérapie, l’exposition aux UV conjointement à la prise d’un médicament photosensible ou encore l’immunothérapie topique consistant à provoquer une réaction allergique menant à la repousses des poils. En attendant la repousse des cheveux, les personnes atteintes de pelade peuvent avoir recours à des perruques qui sont désormais très naturelles ou bien à des foulards qui permettent de mieux vivre le regard des autres. Une psychothérapie peut enfin être proposée au patient en cas de mal-être profond.