La mycose de l’ongle

0
1356

Touchant près d’une personne sur dix, la mycose de l’ongle est une affection qui, bien que bénigne, peut s’avérer être un véritable casse-tête notamment à cause de la durée du traitement. Il est ainsi important d’apprendre à reconnaître les premiers signes de la maladie, et mieux encore, d’apprendre à prévenir celle-ci.

Qu’est-ce qu’une mycose de l’ongle ?
Une mycose de l’ongle – ou onychomycose – est une affection provoquée par un champignon faisant partie de la famille des dermatophytes (dans 90% des cas), du moins pour la mycose de l’ongle de pied qui constitue la très grande majorité des mycoses de l’ongle.
Celle des mains est pour sa part principalement due à la levure candida albicans. Ces mycoses sont très contagieuses et s’attrapent principalement en marchant pieds nus dans les milieux chauds et humides comme par exemple les vestiaires et les douches de clubs de sport, les tapis de gymnase ou encore le bord des piscines. La mycose de l’ongle concerne enfin presque toujours l’ongle du gros orteil.


Quels sont les symptômes de la mycose de l’ongle ?

La mycose de l’ongle se manifeste par un changement de coloration sur l’extrémité ou bien les côtés de l’ongle qui devient jaunâtre. Il arrive également mais dans de plus rares cas que l’ongle prenne une coloration plutôt verte. Si elle n’est pas soignée, l’infection s’étend et provoque ensuite un épaississement de l’ongle qui devient de plus en plus mou et qui finit par se détacher. Des fissures de taille plus ou moins importante peuvent également faire leur apparition. L’onychomycose n’est généralement pas douloureuse.

Comment traiter la mycose de l’ongle ?
La mycose de l’ongle se traite heureusement aujourd’hui très bien mais il s’agit de soins qui restent pénibles à cause de la durée des différents procédés existants. Si l’infection reste peu étendue, le médecin prescrit un traitement antifongique par voie locale qui se présente souvent sous la forme d’un vernis et qui va agir directement sur le champignon. Un traitement par voie orale, et donc par la prise de comprimés, n’est envisagé que lorsque l’infection est très avancée. C’est le traitement par voie locale qui remporte la palme de la plus longue durée avec des soins qui s’étendent sur six mois à un an ! La prise de comprimés peut pour sa part durer entre un et trois mois. Dans tous les cas, pensez à bien laver vos draps et toutes les affaires qui ont été en contact avec votre ongle de pied avant de commencer le traitement.

Comment prévenir la mycose de l’ongle ?
Pour éviter que vos ongles de pied ne deviennent votre principal centre d’intérêt pendant plusieurs mois, il est fort heureusement possible de prévenir les mycoses de l’ongle grâce à de petites habitudes. Évitez tout d’abord de vous promener pieds nus dans les installations collectives durant les mois d’été même si cela est tentant et optez pour le port de sandales ou de tongs. Les mycoses de l’ongle étant également très friandes de la macération, veillez à bien vous sécher les orteils lorsque vous sortez de la douche et préférez les chaussures ouvertes durant les grandes vacances. Des petites blessures au niveau des orteils peuvent aussi favoriser l’apparition d’une mycose de l’ongle alors pensez à chouchouter vos pieds, et à défaut, à les surveiller pour guetter tout changement de coloration. Évitez enfin d’emprunter la serviette ou les chaussettes d’un tiers à moins d’avoir l’assurance que celui-ci ne vit pas une grande histoire d’amour avec les dermatophytes !