La mononucléose

0
789

La mononucléose infectieuse ou la maladie du baiser

Vous avez sans doute déjà entendu parler de cette fameuse maladie du baiser ou mononucléose. On l’appelle ainsi car elle est transmise par les salives. La mononucléose est davantage une maladie qui touche les jeunes. Retour sur les causes, les symptômes et le traitement de la mononucléose infectieuse.

Mononucléose, la maladie des ados !
Epstein-Baar, c’est le nom du virus responsable de la mononucléose, un virus qui appartient à la même famille que celui de l’herpès. Pourquoi maladie du baiser ou des amoureux, c’est simple, la mononucléose se transmet par la salive. On estime que la moitié des jeunes enfants jusque vers 4/5 ans auraient été infectés et ne présentent donc aucun symptôme et sont immunisés. Chez les adultes, on estime à 80% la proportion de ceux qui sont porteurs du virus dans leur salive. Il faut compter entre 1 mois et 1 mois et demi pour la période d’incubation, entre 2 semaines et 3 mois pour retrouver une pêcher d’enfer. La mononucléose est en tout cas une maladie peu contagieuse, ouf !

Et si j’avais une mononucléose ?
Vous avez mal à la gorge et sentez des ganglions sous votre aisselle, vous vous sentez clairement épuisé, vous avez un peu de fièvre et des douleurs musculaires, éventuellement une jaunisse, vous avez sans doute attrapé la mononucléose. Rendez-vous sans tarder chez le médecin : au palper, il constatera peut-être une augmentation du volume de la rate et du foie, des ganglions diffus et parfois aussi, vous souffrirez d’une éruption cutanée. Ensuite, direction le laboratoire pour un test sanguin qui, en cas de mononucléose avérée, confirmera une augmentation des globules blancs, une formule leucocytaire perturbée et une élévation des enzymes hépatiques.

Et comment je me soigne après ?
Et bien, c’est simple, vous dormez, adieu les jeux vidéos et la télé en boucle, vous serez tellement H.S que la couette sera votre meilleur endroit au monde ! Une fois convalescent, vous pourrez vous faire prescrire des remontants à base de vitamine C naturelle type Acérola, histoire de retrouver votre tonus légendaire pour la reprise des cours ! Sinon, n’oubliez pas de vous abstenir des baisers sur la bouche, de bien vous laver les mains ainsi que les ustensiles de cuisine, protégez-vous des éternuements et n’échangez pas votre nourriture.

La maladie du baiser chez l’adulte
Si plus tard vous contractez une mononucléose, les conséquences peuvent être plus graves que chez un jeune. Dans un premier temps, si vous avez une angine rouge mais avec une fièvre persistante au bout de 4/5 jours, des maux de tête et des ganglions un peu perdu, inutile de perdre trop de temps, filez vite chez votre médecin. S’il constate que la rate et/ou le foie ont augmenté, il vous prescrira des tests sanguins à la recherche d’anticorps contre le virus de la mononucléose. Au programme ensuite : du repos et encore du repos, pas trop d’effort ni de sport à outrance, des antalgiques pour calmer la douleur.

En conclusion : la mononucléose est donc relativement bénigne et sachez qu’un vaccin verra peut-être le jour très bientôt mais ne concernera dans un premier temps que les personnes immunodéprimées ou présentant un risque de cancer associé au virus de la mononucléose.