La grippe

0
236

Qui ne s’est jamais plaint un jour d’hiver en disant : je suis grippé ?! La grippe est en effet une infection virale à laquelle il vraiment difficile d’échapper. Regardons de plus près ses symptômes et ses remèdes.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la grippe
Nez, gorges, bronches, parfois poumons, voici les organes que le virus de la grippe ou influenza atteint. La grippe dure une bonne semaine et tout le monde le sait, met clairement K.O. Inutile de penser à aller travailler avec une grippe, d’autant plus que le virus provoque une fièvre intense, des courbatures, de la toux, des maux de tête parfois violents, parfois aussi, les symptômes d’une gastro-entérite et un état général très faible. En tout cas, sachez qu’il peut s’écouler environ 2 semaines avant que vous ne retrouviez votre tonus et votre voix de ténor ! Si la grippe s’attrape plus en hiver, la faute en est à l’air trop sec qui sévit à l’intérieur des maisons, aux différences de température entre l’intérieur et l’extérieur, parfois trop importantes. Savez-vous qu’il est possible d’avoir la grippe en été, si si, ça existe ! La période de contagion est d’environ une semaine, plus s’il s’agit d’un enfant qui est malade. Tousser, éternuer, se passer des objets, autant de modes de contamination possibles.

Les symptômes de la grippe
Une fois encore, difficile de faire le bon diagnostic.
Si on est période de grippe, le médecin a peu de chances de se tromper. Bon à savoir : si vous n’avez pas mal à la tête,si vous n’avez pas de fièvre, si votre nez coule beaucoup et si vous n’êtes pas si fatiguée que cela, pas de doute possible, vous n’avez qu’un gros rhume !

Les complications de la grippe
Une grippe se complique pour deux raisons. La première, c’est que vous avez malheureusement contracté un autre virus, du genre pneumonie. La seconde, c’est que vous faites partie des personnes fragiles : vous avez des bronchites chroniques, de l’asthme ou des troubles cardiaques, vous êtes enceinte de 4 mois au moins, vous avez un traitement à base d’immuno-suppresseurs, vous êtes âgée, vous fumez, si vous avez une maladie type SIDA, trouble cardiovasculaire ou diabète. Si votre fièvre est importante et qu’elle s’installe plus de 3 jours, si vous ressentez un essoufflement et une douleur dans la poitrine, consultez en urgence. La grippe chez le nourrisson peut par ailleurs s’avérer des plus dangereuses, débouchant parfois sur une déshydration ou sur une otite.

Le vaccin contre la grippe
Sachez qu’il protège mais pas à 100%. Et on l’a vu, quelqu’un qui attrape la grippe bien qu’ayant été vacciné peut avoir des symptômes plus coriaces. Le vaccin est donc recommandé uniquement pour les personnes fragiles (voir plus haut). En revanche, sur le plan homéopathique, le vaccin anti-grippe, influenzinum, peut parfois être bénéfique pour les personnes réceptives à ce type de médecine.

Comment éviter la grippe ?
En période d’épidémie, mieux vaut éviter quand on le peut la fréquentation des lieux publics (transports en commun, centres commerciaux), bien se laver les mains, aérer les pièces de la maison, faire du sport pour s’oxygéner les poumons, bien dormir, boire suffisamment, doper ses défenses immunitaires au préalable (dès septembre, à l’entrée dans l’automne, vous pouvez faire une cure de cuivre, or, argent, de vitamine C naturelle type Acérola, le tout combiné à une alimentation saine et variée).