La crise d’adolescence

0
1126
la crise de l'adolescence


La crise d’adolescence : un casse-tête pour les parents

Et vous y voilà : en plein dans la crise d’adolescence ! Bienvenue dans le monde des parents, rassurez-vous, aucun parent n’échappe à la crise d’adolescence de ses enfants ! Selon le profil des enfants, la crise d’adolescence prend différentes formes. Mais à chaque fois, les parents se sentent impuissants et le dialogue avec les enfants a tendance à se rompre. Quelques astuces pour gérer au mieux la crise d’adolescence de vos enfants.

La crise d’adolescence en quelques mots

L’adolescence, en règle générale, démarre vers 12/13 ans. C’est le moment de la puberté et de la formation des organes génitaux. Un changement physique et physiologique qui coïncide avec la fameuse crise d’adolescence. Mais selon les enfants, la crise d’adolescence se manifeste différemment. Certains adolescents vont juste se poser plus de questions que d’ordinaire, d’autres vont sombrer dans une mélancolie si forte qu’elle pourra les pousser au suicide, en passant par le développement de troubles du comportement (agressivité, violence, renfermement) ou alimentaires (boulimie, anorexie).

La crise d’adolescence caractérise aussi le moment où l’enfant devient un jeune adulte, avide d’autonomie et d’indépendance. Il veut donc se prouver qu’il est un adulte avant l’heure et va donc tenter le tout pour le tout. Au-delà de la confrontation avec les parents, il recherche les conduites à risque : en voiture ou en scooter, dans ses relations sexuelles, dans ses soirées quand il va boire à l’excès (c’est le binge drinking) ou s’essayer à diverses drogues, dans sa façon de vivre son corps (piercing, scarification…). De tels comportements traduisent un profond mal-être ou la volonté de faire comme le voisin, de s’identifier à un groupe. L’adolescent est en mal d’identité.

Quand s’alarmer ?
La plupart des parents (pas tous heureusement !) minimisent la crise d’adolescence. Pour eux, pas question de s’alarmer sur le comportement de leur enfant, c’est normal, il faut qu’il fasse sa crise d’adolescence. Cependant, certains signes peuvent témoigner d’une crise d’adolescence beaucoup plus grave qu’il n’y paraît. Des résultats scolaires en nette baisse, une rupture de l’adolescent avec la vie sociale ou familiale (repli sur soi, refus de voir les amis), un changement dans le physique (perte de poids et d’appétit par exemple ou au contraire, alimentation débridée). Ces signes doivent inquiéter les parents et les inciter à agir pour sortir leur enfant de ce mal-être et éviter le pire…

Comment les parents doivent réagir face à la crise d’adolescence de leurs enfants ?
Il faut rester à l’écoute permanente de son enfant. Il faut maintenir le dialogue coûte que coûte même si parfois, en tant que parent, vous avez le sentiment que votre adolescent refuse de vous écouter. Dans un premier temps, sachez que si votre adolescent joue les rebelles, c’est normal, il chercher à s’affirmer. S’il vous manque de respect, il faut lui rappeler les règles de bonne conduite. Vous devez continuer à lui donner des repères, des valeurs, à fixer des limites à ne pas dépasser.

Pour autant, vous devez aussi lâcher du lest et favoriser l’autonomie et la prise de responsabilités. Votre adolescent appréciera et sentira que vous avez confiance en lui et que vous ne le considérez plus comme un enfant. Quant aux comportements à risque, vous devez motiver votre enfant à arrêter plutôt que d’interdire radicalement. Après tout, vous aussi, vous avez essayé le cannabis, la cigarette et l’alcool à son âge ! L’important est que votre adolescent comprenne les dangers réels de ces abus. Côté études, là encore, à vous de le motiver en évoquant avec lui des projets professionnels et non de lui dire d’être parfait. Enfin, dernier conseil, le sport a une incidence favorable chez l’adolescent, canalisant ses angoisses et sa colère ! Vous allez également apprendre l’art de la négociation. Et si toutefois, la crise d’adolescence vous semble insurmontable seul, vous pouvez adresser à un pédopsychiatre qui aidera votre enfant.