L’herpès

0
1038

Touchant près de 10 millions de français, l’herpès est une maladie extrêmement contagieuse et qui peut recouvrir plusieurs formes. S’il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement permettant de venir à bout de l’affection de manière définitive, de nombreux médicaments et habitudes permettent de soulager les symptômes.

Qu’est-ce que l’herpès ?
L’herpès est une maladie due à un virus appelé herpès simplex virus ou HSV et qui est la plupart du temps localisé autour de la bouche (herpès labial également appelé bouton de fièvre), au niveau des organes génitaux (herpès génital) ou encore près de l’œil (herpès ophtalmique). Il peut également, dans des cas plus rares, se déclarer sur d’autres parties du corps. L’herpès est une affection qui s’avère être extrêmement contagieuse et qui se transmet par contact direct – baiser sur la bouche en cas d’herpès labial, rapports sexuels – et par contact indirect via par exemple une serviette de toilette, un couvert ou encore un verre en cas d’herpès labial.

Quels sont les symptômes de l’herpès ?
Une personne atteinte d’herpès peut ne présenter aucun signe tout en étant tout de même contagieuse, la maladie se manifestant par des épisodes de crises. Le risque de contagion est tout de même nettement plus élevé durant celles-ci. Les poussées se manifestent par l’apparition de vésicules qui s’ouvrent quelques jours après, puis qui évoluent en croûtes avant de disparaître. Ce schéma est très souvent accompagné de douleurs et de démangeaisons qui correspondent à une sensation de brûlure plus ou moins intense. Une grande fatigue, de la fièvre ou encore des maux de tête peuvent également être de la partie. Les symptômes disparaissent généralement en une semaine à dix jours. Les crises d’herpès sont enfin favorisées par certains facteurs déclenchants, les plus fréquents étant le stress et la fatigue.

Quel est le traitement contre l’herpès ?
Il n’existe à ce jour pas de traitement permettant de se débarrasser définitivement de la maladie mais plutôt des soins destinés à soulager les symptômes mais également à espacer les épisodes de crises et à réduire leur intensité, tout en atténuant le risque de contagion de l’affection… ce qui n’est tout de même pas rien ! Le traitement de référence de l’herpès consiste à prendre des médicaments antiviraux par voie orale – aciclovir et valaciclovir – qui vont bloquer la prolifération du virus HSV dans l’organisme. Des antidouleurs de type paracétamol peuvent également être prescrits en cas de démangeaisons trop importantes.

Conduite à tenir en cas d’herpès
Une personne qui présente de l’herpès doit absolument être très prudente en présence des femmes enceintes, des nourrissons et des personnes immunodéprimées c’est-à-dire dont le système immunitaire est affaibli, spécialement en période de crise. Il est ainsi très important de ne pas embrasser ces personnes (ou toute autre !) en cas d’herpès labial et de mettre des préservatifs durant les rapports sexuels en cas d’herpès génital même si l’abstinence durant les périodes de crise est plus que recommandée. De même, aucun objet susceptible d’être en contact avec la zone infectée ne doit être prêté à un tiers et les mains ayant été en contact avec les lésions doivent être soigneusement lavées. Les vésicules ne doivent enfin surtout pas être grattées ou triturées sous peine de provoquer une infection ou bien de contaminer une autre partie de la zone atteinte.