L’eczéma

0
364

Fréquemment rencontré chez les adultes et plus encore chez les enfants, l’eczéma est une affection sans gravité mais qui peut causer bien des désagréments notamment à cause des symptômes occasionnés. Son traitement demande de surcroît une grande patience ainsi qu’un minimum de méthode.

Qu’est-ce que l’eczéma ?
L’eczéma est une inflammation de la peau provoquée par un agent extérieur ou bien par une réaction allergique. Il existe en fait plusieurs types d’eczéma, les deux formes principalement rencontrées étant l’eczéma de contact et l’eczéma atopique également appelé dermatite atopique. Le premier est causé par une irritation de la peau lorsque celle-ci est entrée en contact avec un produit mal supporté comme par exemple un gel douche, un savon, du nickel, des produits d’entretien (détergents, lessive…), une plante, du parfum ou encore du maquillage.
L’eczéma de contact correspond ainsi à une réaction purement locale et est la plupart du temps observé chez l’adulte. La seconde forme d’eczéma fréquemment rencontrée, l’eczéma atopique,  relève pour sa part de l’allergie c’est-à-dire d’une réaction inadaptée du système immunitaire à des agents allergènes (poussière, acariens, pollen, poils d’animaux, aliments…) et se rencontre plus volontiers chez les enfants en bas âge et plus particulièrement chez les bébés de moins de 18 mois.
Dans tous les cas, l’eczéma n’a pas une origine clairement déterminée malgré les nombreuses études effectuées, des études qui ont par contre mis en évidence une prédisposition génétique – et donc héréditaire – à développer cette affection. Certains chercheurs ont enfin établi que le stress pouvait favoriser l’apparition de l’eczéma.

Quels sont les symptômes de l’eczéma ?
L’eczéma – qu’il soit de contact ou bien atopique – peut tout d’abord survenir instantanément comme plusieurs heures après l’exposition à l’élément déclencheur. L’inflammation se manifeste par l’apparition de plaques plus ou moins rouges accompagnées de démangeaisons qui laissent apparaître environ 48 heures après des vésicules suintantes. Ces dernières s’assèchent et se transforment en croûtes au bout de quelques jours pour finalement disparaître avec le reste de la plaque en une semaine à dix jours. L’eczéma peut ainsi s’avérer pénible à cause des démangeaisons occasionnées (spécialement chez les tout petits qui sont du coup d’humeur ronchonne) et également à cause de sa survenue par poussées : l’affection peut en effet disparaître pour réapparaître quelques semaines à quelques mois plus tard.

Comment soigner l’eczéma ?
Le traitement de l’eczéma consiste principalement à soulager les symptômes via le nettoyage de la peau avec un savon doux et également la désinfection des vésicules à l’aide d’une lotion ou d’une crème antiseptique prescrite par le médecin. Celui-ci peut toutefois, lorsque l’inconfort est trop important, délivrer un traitement à base de corticoïdes locaux ou d’antihistaminiques dans le cas d’une allergie avérée.
Quelques petits gestes permettent également de soulager la peau en attendant la guérison complète, à savoir le port de vêtements en coton, des douches ou des bains tièdes, l’application de compresses froides sur les plaques lors des épisodes de démangeaison ou encore la suppression de l’adoucissant (qui peut s’avérer irritant pour la peau) lors des prochaines lessives.
S’il s’agit d’un eczéma atopique constaté chez votre enfant, pensez à lui couper les ongles courts afin qu’il ne puisse pas se gratter et provoquer une surinfection. Demandez également à votre médecin de vous orienter vers un allergologue qui pourra identifier l’agent allergène en cause. Dans le cas d’un eczéma de contact, dont l’origine est plus facilement identifiable, le médecin conseille tout simplement de ne plus manipuler le produit en question ou bien de porter des gants.