L’allocation journalière de présence parentale – AJPP

0
673

Lorsque l’état de santé d’un enfant nécessite la présence régulière de l’un de ses parents, l’État attribue, sous certaines conditions, une allocation journalière de présence parentale plus couramment appelée AJPP. Cette aide vise en effet à compenser les pertes de salaire occasionnées par l’absence au travail.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’AJPP ?
L’allocation journalière de présence parentale est une aide versée lorsqu’un enfant à charge de moins de 20 ans gravement malade, handicapé ou accidenté nécessite pendant au moins 6 mois la présence d’un de ses parents à ses côtés et donc l’arrêt de son activité professionnelle. Cette nécessité doit être reconnue par un certificat médical qui précise la durée des soins à réaliser et qui est par la suite étudié par le service de contrôle médical de la caisse d’assurance maladie. C’est donc l’avis favorable de ce service qui déclenche l’attribution de l’allocation journalière de présence parentale. L’AJPP n’est liée à aucune condition de ressources.

L’allocation journalière de présence parentale est versée pour une durée de 6 mois et est renouvelable jusqu’à 3 ans après un examen médical à la fin de chaque période de 6 mois. Les chômeurs ne recevant pas d’indemnités chômage ne peuvent pas prétendre à l’AJPP. L’allocation journalière de présence parentale ne peut enfin pas être cumulée avec certaines autres aides, notamment les indemnités journalières maladie, maternité, paternité ou accident du travail ou bien l’allocation chômage. Les chômeurs percevant des indemnités voient ainsi ces dernières être suspendues au profit de l’AJPP.

Quel est le montant de l’AJPP ?
Le montant de l’allocation journalière de présence parentale est de 41,79 euros pour les personnes qui vivent en couple et de 49,65 euros pour le parent vivant seul, et correspond donc
à la compensation d’une journée de travail.
………………………………………………………………………………………………………………….
  exemple :
un parent vivant seul et devant rester auprès de son enfant 10 jours au cours d’un mois reçoit 10 x 49,65 euros = 496,50 euros.
………………………………………………………………………………………………………………….

Les parents peuvent prétendre jusqu’à 22 allocations journalières par mois dans une limite de 310 allocations sur 3 ans. Le versement peut toutefois être prolongé au-delà de 3 ans, notamment si l’enfant guéri rechute.

Un complément pour frais peut enfin être ajouté à l’AJPP : d’un montant de 106,88 euros par mois, il est versé lorsque les parents de l’enfant doivent engager des dépenses mensuelles liées aux soins au moins égales à 107,41 euros. Si l’AJPP est attribuée sans aucune condition de ressources, le complément pour frais dépend pour sa part des revenus des parents (tableau à consulter sur  www.caf.fr.)
………………………………………………………………………………………………………………….

Votre situation
actuelle
Couples
avec un seul revenu
Parents isolés
ou couples avec 2 revenues
1 enfant 24648 32574
2 enfants 29578  37504
 3 enfants  35493  43419
 par enfant en +  5915  5915

………………………………………………………………………………………………………………….

Quelles sont les démarches à effectuer pour bénéficier de l’AJPP ?
Vous devez remplir le formulaire dédié, disponible sur le site  www.caf.fr ou bien auprès de votre caisse, et y joindre le certificat médical attestant de l’état de santé de votre enfant. Si vous travaillez, informez votre employeur de votre démarche. Si vous êtes au chômage et que vous touchez des indemnités, la CAF se chargera de contacter Pôle Emploi pour suspendre ces dernières.