Grossesse gémellaire

0
1331

La grossesse gémellaire en bref

Et 1 et 2 et une grossesse gémellaire ! La nouvelle est tombée et vous allez accoucher de deux bébés. Rassurez-vous, aujourd’hui, les grossesses gémellaires sont très bien maîtrisées par le corps médical. S’il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer une grossesse gémellaire, il n’y a qu’une seule façon d’appréhender ce type de grossesse pour toutes les mamans : le repos et l’attention.

La grossesse gémellaire ou attendre des jumeaux
Qui dit gémellaire dit gémeaux et donc deux ! Une grossesse gémellaire caractérise une femme qui est enceinte de jumeaux. On va alors parler de vrais (monozygotes) ou de faux jumeaux (si ces derniers ne se ressemblent pas et sont dits dizygotes). Les grossesses gémellaires font l’objet d’un suivi plus attentionné car ce type de grossesse présente plus de risque qu’une simple grossesse. Fausses couches ou accouchements prématurés sont notamment plus observés dans des cas de grossesses gémellaires. Le saviez-vous ? Aujourd’hui en France, c’est une grossesse sur 80 en moyenne qui est dite gémellaire. Un taux qui va en s’accroissant avec le recours plus fréquent aux traitements visant à développer la fécondité de la mère ou le recours à une méthode de procréation assistée comme la fécondation in vitro. La grossesse gémellaire est plus courte qu’une simple grossesse : 38 semaines contre 40 semaines en général.

Les causes possibles d’une grossesse gémellaire
Plusieurs facteurs sont responsables d’une grossesse gémellaire. Parmi eux, le hasard ! Et oui, on considère que 3 naissances sur 1000 enfants concernent des vrais jumeaux. On observe aussi que si on a eu un enfant très jeune ou qu’on conçoit un enfant sur le tard (après 40 ans), on a plus de chance de vivre une grossesse gémellaire. Après 35 ans, la femme a environ 13 chances sur 1000 de mettre au monde deux enfants en même temps. Ensuite, le facteur héréditaire intervient : si dans votre famille, il y a déjà des jumeaux, attention !

C’est souvent la mère qui transmet et cela saute souvent une génération. Autrement dit, votre grand-mère maternelle avait un frère jumeau ou une sœur jumelle, alors, vous avez des chances d’avoir des jumeaux à votre tour. Un autre facteur qui joue beaucoup sur les naissances multiples et les grossesses gémellaires : les techniques de procréation médicale assistée ainsi que les traitements destinés à stimuler les ovaires. Dans le cas d’une fécondation in vitro, on implante plusieurs embryons pour avoir plus de chance de réussite. Mais par là même, on introduit le risque d’une grossesse gémellaire. Parmi les autres raisons invoquées dans les grossesses gémellaires : l’ethnie et notamment l’appartenance à la race africaine, la surconsommation de produits laitiers ou une forte sécrétion de l’hormone IGF.

 Bien vivre sa grossesse gémellaire
Au-delà d’un suivi de grossesse particulier, une grossesse gémellaire implique de suivre quelques conseils pour mener à bien sa grossesse. D’abord, le temps de repos : si vous êtes enceinte de deux bébés, votre fatigue sera plus importante. Ménagez-vous plus de pauses.
Evitez aussi de faire trop d’efforts physiques et faites-vous aider pour les tâches ménagères, histoire de ne pas accoucher trop tôt ou de risquer une fausse-couche. Les longs trajets en voiture sont à proscrire. Sachez que pour une grossesse gémellaire, le congé maternité débute plus tôt, environ 12 semaines avant le jour J, 14 si vous bénéficiez des congés pathologiques. Au total, le congé de maternité en cas de grossesse gémellaire est de l’ordre de 34 semaines. Dans le cadre d’une grossesse gémellaire, les maux de grossesse sont plus importants : diabète gestationnel, prise de poids plus importante, anémie, varices, rétention d’eau.

Si la prise de poids est trop importante, une ceinture de grossesse peut vous être prescrite et aidera à soulager vos maux de dos. Côté alimentation, si vous attendez des jumeaux, il vous faudra veiller à avoir une alimentation nettement plus protéinée qu’à l’ordinaire, notamment, dès la deuxième moitié de votre grossesse. Produits laitiers, fruits et légumes sont à consommer sans modération quand on attend deux bébés.

En conclusion, une grossesse gémellaire n’est pas un si grand cauchemar que ça ! C’est au contraire et parfois un miracle de la nature, une expérience unique à vivre pour la maman mais aussi pour le papa. Se retrouver parent de deux bébés en même temps implique simplement de donner deux fois plus d’amour mais cela vient quasi naturellement !