Comment éviter l’engorgement des seins

0
678

L’engorgement des seins est un désagrément fréquemment rencontré par les mamans qui allaitent. Loin d’être une fatalité, il peut être évité en suivant quelques petits conseils.

Quelles sont les causes de l’engorgement des seins ?
L’engorgement des seins est causé par un déséquilibre entre la production de lait et la quantité que tète le bébé, et se manifeste au moment de la montée laiteuse quelques jours après l’accouchement mais peut également survenir pendant toute la durée de l’allaitement et au moment du sevrage. Les seins sont alors gonflés et tendus ce qui peut s’avérer douloureux. L’engorgement des seins est donc désagréable pour la maman mais également pour son bébé qui, si les seins sont trop tendus, ne peut pas attraper correctement le mamelon pour téter.

Comment éviter l’engorgement des seins ?
Il est tout d’abord essentiel d’allaiter Bébé à la demande afin qu’il puisse « vider » suffisamment vos seins et qu’un rythme adapté à ses besoins s’installe. Les nourrissons tètent en général entre 8 fois et 12 fois par 24 heures. Veillez ensuite à ce que votre bébé prenne correctement le sein, c’est-à-dire en recouvrant le mamelon avec ses petites lèvres retroussées, et pas seulement le téton. Pensez également à alterner les seins afin de les préserver tous les deux de l’engorgement. Un soutien-gorge d’allaitement à votre taille ou à défaut un soutien-gorge qui ne compresse pas la poitrine permet aussi de fortement limiter les risques d’engorgement. Les tétées stimulant directement la production de lait, ne prenez enfin pas le réflexe d’utiliser un tire-lait car cela ne ferait qu’empirer les choses en faisant croire à votre corps que Bébé a besoin d’encore plus de lait !

Que faire quand les seins sont engorgés ?
Si vous aviez tendance à moins faire téter Bébé, faîtes tout d’abord machine arrière en lui présentant le sein le plus souvent possible. Buvez ensuite moins d’eau et évitez les aliments connus pour favoriser la production de lait, tels que le fenouil ou encore les lentilles, et préférez ceux reconnus pour réduire la production, à savoir le persil, l’oseille ou bien la sauge.

Si vos seins sont trop douloureux, passez un jet d’eau chaude dessus ou appliquez une compresse chaude. Vous pouvez également pratiquer un massage circulaire du mamelon ce qui détendra vos seins, le massage étant également idéal pour préparer la tétée puisqu’une fois détendus, Bébé pourra mieux attraper le téton et faire s’écouler le lait. Vous avez enfin la possibilité d’appliquer une feuille de chou vert directement sur vos seins… curieux au premier abord mais très efficace !

Si toutefois l’engorgement et les douleurs persistent ou s’aggravent, ou si vous constatez la survenue de fièvre ou encore l’apparition de plaques rouges, consultez votre médecin.