Choisir le lait bébé

0
470

choisir le lait bébéFace à l’immense choix disponible en supermarché, il n’est pas toujours évident de se décider pour un lait en particulier. Si les jeunes mamans sont fort heureusement conseillées par le pédiatre, il est toujours mieux de connaître les propriétés et les caractéristiques des différents laits existants. Voici donc quelques petites pistes qui vous aideront à choisir simplement le bon lait pour votre bébé.

 

 

À chaque âge son lait !
Le premier critère à prendre en compte pour bien choisir le lait de Bébé est tout simplement son âge. Pour débuter leur vie dans les meilleures conditions, les nouveau-nés sont en effet allaités au lait 1er âge dont la composition a été étudiée pour se rapprocher le plus possible du lait maternel (plus d’acides gras essentiels, de vitamines, de minéraux…) : il contient donc tous les éléments nutritifs nécessaires à leur bon développement.

Puis, à l’âge de 6 mois, parallèlement à la grande étape de la diversification alimentaire, Bébé peut passer au lait 2ème âge, ou lait de suite, adapté à son nouveau régime alimentaire et au fait qu’il commence à gigoter et donc à développer de nouveaux besoins nutritionnels. Il est d’ailleurs très important de suivre les recommandations de l’OMS et d’attendre les 6 mois de son bébé avant de lui faire goûter autre chose que du lait car une trop grande précocité pourrait l’exposer à des allergies alimentaires.

Alors même si les autres mamans vous conseillent d’abandonner le lait 1er âge dès les 4 mois de votre enfant, suivez plutôt l’avis de l’OMS et de votre pédiatre ! Lorsque Bébé atteint sa première année, il peut enfin découvrir le lait de croissance jusqu’à ses 3 ans. Si beaucoup de parents font l’impasse sur ce lait, sachez que contrairement au lait de vache classique, il permet de couvrir l’ensemble des besoins nutritifs de votre enfant qui, même à 3 ans, reste tout de même encore un grand bébé. Adopter le lait de croissance le plus longtemps possible est ainsi le meilleur moyen d’épargner à son enfant des carences alimentaires notamment en fer, un sel minéral qui doit rester encore très riche dans l’alimentation d’un enfant en bas âge.

Les laits spéciaux
Outre les trois grandes catégories de lait correspondant aux divers âges de Bébé, il existe également des laits dits spéciaux qui sont indiqués lorsqu’un nourrisson est sujet à des troubles particuliers. Si c’est le cas de votre bébé, ne changez pas de lait sans prendre l’avis de votre pédiatre. Celui-ci pourra en effet vous orienter vers un lait anti-reflux épaissi également appelé « AR » ou « lait de confort » en cas de régurgitations, un lait acidifié en cas de coliques (très fréquentes chez les nourrissons de moins de 3 mois) ou encore un lait « transit » lorsque Bébé rencontre des problèmes de constipation.

Il existe également des laits hypoallergéniques ou « HA » qui sont indiqués lorsque votre bébé est susceptible de développer une allergie (parents ou frères et sœurs sujets à des allergies alimentaires, de l’eczéma ou encore de l’asthme) et qui sont généralement prescrits dès la maternité. Des laits sans protéines de lait de vache, dits sans PLV, et également appelés hydrosylats de protéines, ainsi que des laits sans lactose peuvent aussi être prescrits lorsque Bébé présente une allergie aux protéines de lait de vache (APLV) ou bien une intolérance au lactose. Il existe enfin des laits pour prématurés, ou laits « pré », destinés aux nouveau-nés de faible poids qui ont alors des besoins nutritionnels encore plus spécifiques.

Quelle marque choisir ?
En ce qui concerne les marques proposées, sachez qu’elles sont toutes équivalentes au niveau de leur qualité. La France a en effet établi une réglementation très stricte sur la composition des laits infantiles à laquelle chaque marque doit répondre pour pouvoir être présentée dans les rayons des supermarchés et des pharmacies. Si vous souhaitez une indication claire sur les marques, c’est encore votre pédiatre qui vous conseillera le mieux en fonction de votre bébé mais également de vos attentes.

En poudre ou liquide ?
En ce qui concerne la consistance du lait, c’est à vous de choisir ! Longtemps roi des rayons dédiés aux laits infantiles, le lait en poudre cède peu à peu la place au lait liquide dont la praticité fait l’unanimité. Les problèmes de dosage, surtout l’esprit embué à 3 heures du matin, ne se posent plus ce qui simplifie tout de même nettement les opérations.