Césarienne de jumeaux

0
1681

Le point sur la césarienne de jumeaux
Vous allez bientôt accoucher de vos jumeaux et la question de césarienne vous tarabuste. C’est normal. Une césarienne est redoutée par les mamans de futurs jumeaux pour plusieurs raisons. Mais la césarienne pour un accouchement de jumeaux est aussi parfois une nécessité qui s’impose pour le bien-être et la bonne santé des deux bébés.

Pourquoi privilégier la césarienne pour un accouchement de jumeaux
Si vous vous préparez à accoucher de jumeaux et que vous craignez la césarienne, sachez que cette opération est d’une part maîtrisée par les obstétriciens en France et d’autre part, nécessaire que dans moins de la moitié des grossesses gémellaires. Plusieurs facteurs vont en effet intervenir qui vont inciter l’obstétricien à pratiquer une césarienne lors d’un accouchement de jumeaux.

D’abord, votre obstétricien va vous faire faire une radio du bassin pour vérifier que celui-ci est suffisamment bien proportionné pour laisser passer les deux bébés. Si votre bassin est trop étroit, la césarienne sera programmée. Autre raison : la mise en évidence d’une souffrance fœtale de l’un ou l’autre des jumeaux, souffrance fœtale mise en évidence par le monitoring, actif tout au long de l’accouchement d’une grossesse gémellaire. La position des deux bébés est également invoquée pour décider d’une césarienne. Si le premier jumeau ou le second se présente par le siège, alors, la césarienne va être privilégiée par l’obstétricien. En général, le second jumeau naît environ entre 15 et 30 minutes après son autre jumeau.

Dès lors que ce laps de temps devient trop long, le médecin va envisager la césarienne pour plus de sécurité. Ce qui peut par ailleurs expliquer le recours à une césarienne durant un accouchement de jumeaux : le fait que les jumeaux se situent à l’intérieur de la même poche amniotique et partagent le même placenta. Dans ce cas là, la césarienne va permettre de parer au risque d’enroulement des jumeaux autour de leur cordon ombilical. La césarienne va également être préconisée si la maman a déjà subi une césarienne lors de son accouchement précédent. En effet, on peut craindre alors que la cicatrice de la précédente césarienne ne se déchire et conduise à une rupture utérine.

Et après une césarienne de jumeaux…
La césarienne donne lieu à des conséquences surtout d’ordre psychologique pour la maman de jumeaux. D’abord, si vous attendez des jumeaux, c’est la première peur que vous craignez avec la peur de perdre un des jumeaux. La plupart des femmes qui attendent des jumeaux rêvent malgré tout d’un accouchement « normal », par voie basse. Il s’agit donc d’anticiper la césarienne, de bien se faire expliquer les raisons de son recours et ses avantages. La césarienne lors d’un accouchement de jumeaux ne doit pas être vécue comme une fatalité ni comme un échec.

Ensuite, les mamans de futurs jumeaux à qui on évoque la possibilité d’une césarienne le vivent mal car elles n’ont plus l’impression de maîtriser leur accouchement. Celui-ci va être hyper-médicalisé, laissant peu de place à la maman. Il faut savoir également qu’une césarienne fatigue bien plus qu’un accouchement simple. Dès lors, vous aurez sans doute un peu de mal au départ pour assumer vos deux bébés, faute d’énergie et de capacité physique. Un état psychique qui met le moral des mamans de jumeaux à rude épreuve. Accoucher de jumeaux par césarienne signifie que le papa n’aura pas sa place dans la salle d’accouchement. La maman va alors se sentir seule et triste car l’émotion de la naissance ne sera pas partagée par le papa.

En clair, ce qui compte avant tout pour bien vivre une césarienne de jumeaux, c’est d’y être bien préparée. Développer l’échange avec son médecin autour de la césarienne et se sentir rassurée quant à cette intervention, c’est ce qui permet de mieux vivre la césarienne. Vous pouvez aussi après une césarienne de jumeaux vous rapprocher d’un psychologue qui vous aidera à mieux accepter l’intervention et la cicatrice. Celle-ci peut devenir un élément positif, un symbole que vous allez masser et dont vous allez prendre soin autant que de vos deux bébés. Vous pouvez aussi partager votre expérience de césarienne de jumeaux avec d’autres mamans, cela peut être d’une grande aide.

En conclusion : si ce sont environ 40% des grossesses gémellaires qui donnent lieu à une césarienne, cette intervention ne doit pas être négligée. Si on attend des jumeaux, on doit en effet se préparer à cette éventualité. Bien anticiper sa césarienne de jumeaux, c’est déjà mieux vivre son accouchement.