Infections urinaires chez le bébé

0
1429

Et vous qui croyiez que seules les femmes souffraient d’infections urinaires ! Et bien non, même les bébés peuvent connaître ce type de trouble. Mais attention, une infection urinaire chez un bébé ne présente pas les mêmes signes que chez l’adulte. Mieux vaut donc être prévenu et connaître tous les symptômes pour venir à bout de l’infection urinaire de votre bébé.

Les symptômes de l’ infection urinaire ?
Vous avez déjà du entendre parler de cystite. C’est une infection urinaire qui touche plus les petites filles et qui n’est pas du tout grave, ça vous rappelle un peu celle que vous avez pu déjà connaître en tant que femme, si si ! Il existe aussi ce qu’on appelle en langage scientifique la pyélonéphrite aiguë. En clair, votre bébé a beaucoup de fièvre, des troubles digestifs et un état général qui se dégrade, sans oublier, un poids stagnant. Ajoutez à tout cela, une perte d’appétit, vomissements, somnolence, pensez à vite consulter.
Le pédiatre a souvent du mal à diagnostiquer une infection urinaire chez le nourrisson, du coup,
il oriente très souvent vers un examen d’urines. Pour ce faire, vous devrez acheter une poche à urines en pharmacie et une fois au laboratoire, l’infirmière se chargera de tout ! Augmentation du nombre de globules blancs (un taux supérieur ou égal à 100 000 leucocytes/ml d’urines) et du pus, volume important bactérien, le diagnostic est posé : bébé souffre d’une infection urinaire. Abcès, septicémie, cicatrices rénales peuvent des conséquences graves à terme si l’infection urinaire n’est pas diagnostiquée à temps. Une échographie rénale peut également permettre de détecter toute malformation urinaire, un reflux vésico-urétéral (l’urine suit un chemin inverse et les reins s’infectent) ou un trouble fonctionnel de la vessie.

Comment combattre l’infection urinaire chez le bébé ?
A la suite de l’analyse d’urines, en général, au bout de quelques heures, on vous prescrira l’antibiotique adéquat. Le traitement dure environ 2 semaines. Un examen clinique pourra être pratiqué par le pédiatre dans les 3 jours suivant le début de la prise du traitement. Si l’infection est très sérieuse, votre bébé pourra être hospitalisé.

Peut-on éviter une infection urinaire ?
La réponse est oui ! Comment ? C’est simple, en adoptant une bonne hygiène comme se laver régulièrement les mains et celles de son bébé, laver le siège et le sexe de son bébé dans le bain et bien faire boire votre bébé tout au long de la journée. Sachez qu’un érythème fessier peut être à l’origine d’une infection urinaire, d’où la nécessité de bien crémer bébé après chaque change.