BABI…Relax, il y a des solutions !

0
831

Votre bébé est normalement le plus beau et le plus fort de tous, jusque là tout va bien. Mais après quelque temps, vous vous dites tout de même qu’il a une énergie débordante et cela finit par épuiser tout l’entourage. Peut-être avez-vous un BABI ou Bébé Aux Besoins Intenses ? Zoom sur le phénomène dont tout le monde parle ou presque !


BABI qu’est ce que c’est ?

BABI est le terme astucieux qui désigne les Enfants Aux Besoins Intenses, autrement dit les enfants hypersensibles, exigeants, intenses, hypertonique, imprévisibles et qui nécessitent plus d’attention et plus de patience que les autres. Ce sont des enfants qui dorment peu, s’agitent beaucoup, s’impatientent très vite, même dans les bras de leurs parents et bien sûr, pleurent beaucoup. « Avoir un BABI exige une grande disponibilité pour répondre à leurs demandes », explique le Dr Sears, docteur américain inventeur de l’expression.

Comment savoir si j’ai un BABI à la maison ?
Votre enfant sursaute beaucoup. Il pleure fréquemment en donnant l’impression d’être un éternel insatisfait. Il est imprévisible, hyperactif et surtout, inépuisable (malgré le peu de sommeil et les réveils intempestifs). Il réclame énormément vos bras tout en refusant de s’y blottir. Ses besoins de succion sont très importants. Inutile enfin de penser à le promener en poussette ou en voiture, faute de quoi, vous entendrez des hurlements pendant toute la ballade ! Voilà les principaux signes annonciateurs du BABI ! Si votre grossesse ou votre accouchement a particulièrement été difficile, cela peut expliquer le comportement de votre enfant.

Les solutions
Encore une fois, face à une pathologie qui n’est pas officiellement reconnue par le corps médical, il n’y a pas de solution miracle. Vous pouvez compter plutôt sur des recettes qui ont marché pour certains parents les ayant testées : consulter un ostéopathe, privilégier le biberon (le manque de lait maternel pourrait engendrer le syndrome du BABI), consulter un médecin pour vérifier si votre enfant ne souffre pas d’allergies alimentaires. Le fameux docteur Sears préconise lui de penser à soi, de sortir, de privilégier son sommeil, de laisser son bébé frustré même un laps de temps, de prendre du recul et d’être patient, de voir aussi les côtés positifs de votre bébé et pourquoi pas, de demander de l’aide. Il semblerait également que le portage (écharpe ou sac de portage ergonomique), le cododo (faire dormir bébé dans le lit parental), la préparation au sommeil (veilleuse, berceuse, massage et câlin du soir) et l’allaitement soient des remèdes qui fonctionnent plutôt pas mal. Enfin, n’hésitez pas à rencontrer d’autres parents de BABI avec qui échanger et pourquoi pas, auprès desquels faire garder votre enfant et vice-versa.

Quand le bébé tient assis seul ou quand il marche à quatre-pattes ou rampe,  plus généralement, vers 3 ou 4 ans, on constate de nettes améliorations. Cependant, le BABI restera un enfant très éveillé, curieux de tout, vif et très actif. En un mot, fascinant pour certains ! Alors, si vous aussi vous avez un BABI à la maison, soyez RELAX !