Ado accro à la télévision

0
965

Mon adolescent est accro à la télévision
Parmi les addictions des adolescents les plus fréquentes, on note la télévision avec une proportion de 7 adolescents sur 10 qui passeraient trop de temps devant la télé, selon un sondage Gallup. Avec l’ordinateur, la console de jeux vidéo et le portable, la télévision fait partie des habitudes de vie des adolescents. Pas une journée sans télé et qui plus est, une télé allumée même quand on ne la regarde pas, c’est ça être accro à la télé quand on est ado ! Alors, comment faire pour remédier à une telle addiction chez les adolescents ? Réponse tout de suite ci-après !

 Accro à la télé, ah bon ?
Quand dit-on qu’un adolescent est accro à la télévision ? Lorsque votre enfant rentre du collège ou du lycée et directement allume la télé sans même prendre le temps de se dévêtir, de vous raconter sa journée, alors, il est accro à la télévision. Un adolescent est dit « addict » à la télévision quand il passe beaucoup de temps à la regarder mais aussi quand il éprouve le besoin de l’allumer sans pour autant la regarder.

L’adolescent accro à la télé sera également celui qui, au détour des conversations, s’identifie à ses héros de télévision, ne parle plus que des personnages des séries TV qu’il regarde, un peu comme si, tout d’un coup, se confondait réalité et fiction. La télévision fait à ce point partie de la vie de l’adolescent que ce dernier finit par croire que ses vrais amis et la vraie vie sont derrière le petit écran. Accro ainsi à la télé, l’adolescent perd pied avec la réalité sociale et environnementale.

Les risques d’une addiction à la télé chez les adolescents
Un adolescent qui passe le plus clair de son temps devant l’écran de la télé (au moins plus d’une heure par jour) réduit ses chances de réussite scolaire. Dans les pays industrialisés, les adolescents passent plus de deux heures par jour devant le petit écran, souvent devant des émissions de divertissement ou programmes généralistes.

La conséquence : des troubles de l’apprentissage, puisque l’adolescent va passer moins de temps aux devoirs et à la lecture ; de plus, regarder la télé est une activité passive qui demande peu d’effort intellectuel, d’où un déficit d’attention et un désintérêt pour l’école chez les adolescents accros à la télé. Dernier danger de l’addiction à la télé : l’obésité. L’adolescent qui va préférer le canapé et la télé au sport et aux ballades va forcément grignoter et prendre du poids. Quand l’addiction à la télé est très importante, l’adolescent finit même par se couper d’une vie sociale. Il peut finir enfin par développer une forme d’agressivité quotidienne.

Que faire si mon ado est accro à la télé ?
D’abord, sachez que si votre ado est accro à la télé, inutile d’envisager de le priver complètement de ce loisir. Car la télé est également un loisir, facteur d’enrichissement culturel (à condition de choisir les bons programmes) et de socialisation (fédérer les élèves des cours de récréation autour des mêmes émissions et héros TV cultes).

En tant que parent, vous devez autoriser votre adolescent à regarder la télé, mais dans les limites du raisonnable : pas plus d’une heure par jour. A vous aussi de proposer d’autres activités susceptibles d’intéresser votre adolescent comme le sport ou la musique. Conseil plus qu’important pour les parents : rester à l’écoute de son enfant, regarder ou faire attention à ce que regarde votre adolescent. A vous aussi d’encourager la capacité d’analyse de votre enfant : parler avec lui de ses émissions, des images qu’il voit, des scénarios proposés, histoire que votre enfant se forge un réel sens critique.