Les soins du cordon ombilical

Les soins du cordon ombilical

Une fois sortie de la maternité, la maman a beaucoup à faire question soins du bébé. Premier des soins importants : la cicatrisation du cordon ombilical. Il s’agit de désinfecter la zone du nombril et le cordon jusqu’à ce que ce dernier tombe de lui-même.

Pour rappel : le cordon ombilical en question
Qu’est-ce que le cordon ombilical et à quoi il sert ? Le cordon ombilical est ce qui relie le bébé au placenta. Il joue donc un rôle de transport pour alimenter et oxygéner bébé durant la grossesse. A la naissance, et sitôt le bébé sorti du ventre de la maman, on coupe le cordon ombilical de manière à faire circuler le sang du placenta dans le corps du bébé. Le cordon ombilical est coupé à environ deux centimètres. On place une pince sur l’ombilic qui sera enlevée dans les deux jours suivant la naissance. Le cordon va ensuite cicatriser et former le fameux nombril. Comptez entre une semaine et deux semaines pour que le cordon ombilical ait complètement cicatrisé. Les soins du cordon sont extrêmement importants car un ombilic mal cicatrisé peut entraîner le tétanos.

Les produits à privilégier pour nettoyer le cordon ombilical
Sachez que le nettoyage du cordon ombilical peut se faire plusieurs fois par jour, la moyenne étant de deux fois par jour, le matin puis le soir, après le bain. Rassurez-vous, vous pourrez donner le bain à votre bébé même si son cordon ombilical n’est pas encore tombé ! Afin de nettoyer au mieux le fameux ombilic, il vous faut des compresses stériles, une solution antiseptique (le plus souvent de l’éosine rouge).

Les bons gestes à effectuer pour soigner le cordon ombilical
Si vous vous apprêtez à désinfecter le cordon ombilical de votre bébé, assurez-vous d’abord d’avoir les mains propres. Lavez-vous soigneusement les mains et rincez-les avec une solution hydro-alcoolique. Ensuite, prenez une compresse stérile et pliez-la en deux. Vous y mettez l’antiseptique prescrit. Après cela, il vous suffit de nettoyer autour du cordon en insistant sur les plis et les creux. Souvent, des traces de sang coagulé persistent. Avec une seconde compresse, vous devez aussi nettoyer le cordon lui-même.
L’opération peut être répétée plusieurs fois par jour. Objectif : assécher le cordon ombilical et lui permettre de tomber tout seul. En un peu plus d’une semaine, le cordon va devenir plus foncé et plus dur et finir par tomber. Lorsque vous rhabillez bébé, pensez à ne pas trop serrez la couche et éviter qu’elle ne frotte sur le cordon ombilical. Si vous le souhaitez, vous pouvez placer une petite compresse autour du cordon. A noter : plus le cordon ombilical est laissé à l’air libre et plus vite il sèchera. Pour les mamans les plus angoissées par ces gestes, sachez qu’à la maternité, la sage-femme vous aura déjà montré comment faire.

Les signes d’une infection du cordon ombilical
Si vous constatez qu’il y un suintement pullulant autour du cordon, s’il s’en dégage une odeur nauséabonde, si le nombril grossit et devient rouge, si votre bébé a de la fièvre, si ça saigne toujours malgré la chute de l’ombilic, attention, ce peuvent être des signes d’infection du cordon ombilical. Le mieux est de rapidement consulter le pédiatre. Pendant que le cordon ombilical cicatrise, il est normal de constater quelques saignements. De même, au cours de la cicatrisation, bébé peut être irrité à cause du cordon. Une rougeur va apparaître mais pour disparaître assez rapidement, pas d’inquiétude.

En conclusion, vous ne devez pas redouter de pratiquer les soins du cordon ombilical. Ils sont simples mais nécessitent juste une bonne hygiène de votre part. De plus, ils sont indolores pour votre bébé.

Articles sur le même thème