Accueil Cancer Cancer du testicule

Cancer du testicule

Le cancer des testicules est un cancer peu connu. En effet, c’est un cancer qui figure parmi les cancers urologiques de l’homme mais qui est nettement moins fréquent que le cancer de la prostate. Toutefois, le cancer des testicules est un cancer qui fait peur aux hommes. Le temps pour nous de vous en parler en bref et de revenir sur les chiffres qui se rapportent au cancer des testicules.

Parmi les cancers de l’homme, le cancer des testicules est celui dont on parle le moins car c’est le plus rare. Le cancer des testicules affecte surtout les hommes jeunes de moins de 25 ans puis aux alentours de 40 ans. Comme la plupart des autres cancers, le cancer des testicules se caractérise par la formation et le développement de cellules anarchiques au niveau de l’un ou l’autre des testicules. Chacun connaît la fonction exacte des testicules : la production des spermatozoïdes et la sécrétion de l’hormone masculine, la testostérone. C’est pourquoi, un patient atteint d’un cancer du testicule peut vite s’angoisser en terme de qualité future pour sa vie sexuelle et sa capacité à concevoir des enfants. Or, il faut savoir que le cancer des testicules est un cancer de très bon pronostic et qui se traite vraiment très bien de nos jours.

Quelques chiffres à propos du cancer des testicules

Le cancer des testicules concerne 1 à 2% d’hommes par an. Il représente près de 1500 cas annuels. Le cancer des testicules représente un taux de mortalité de l’ordre de 10% en France à l’heure actuelle. Le risque de récidive sur le testicule sain est inférieur à 5% sur les 25 années suivantes. Environ 30% des cancers de l’homme jeune sont des cancers du testicule. Même si le nombre de cas de cancers des testicules est en augmentation, la mortalité due à ce type de cancer est en nette diminution. Le taux de guérison d’un cancer des testicules est en effet de quasiment 100%. Il faut le savoir, en France, 1 à 2 % des tumeurs solides du jeune enfant sont des cancers testiculaires. On a notamment évoqué le cancer des testicules et son fort taux de guérison à propos du challenge remporté par le coureur cycliste Lance Armstrong lors de ses participations au Tour de France, alors même qu’il souffrait d’un cancer des testicules et était traité pour celui-ci.