La masturbation chez l’enfant

Mon enfant se masturbe, est-il normal ?
C’est souvent vers l’âge de 2/3 ans que les parents remarquent que leur enfant se masturbe. Beaucoup s’interrogent et se demandent si ce comportement est normal et ce qu’il faut faire. On leur répond et surtout on les rassure plus bas !

Quand peut-on parler de sexualité chez les enfants ?
Le développement psycho sexuel des enfants est une phase importante de leur croissance et de leur devenir, de leur équilibre une fois devenu adulte. Jusqu’à l’âge de 3 ans, l’enfant cherche à mieux connaître son corps, à découvrir toutes les parties de son corps et à comprendre à quoi elles servent. Après 3 ans et particulièrement à l’adolescence, l’attention de l’enfant se porte au contraire sur le corps des autres. Dès leur naissance, les bébés comprennent la différence entre les deux sexes. Un tiers des enfants de 3 à 8 ans pratiquent la masturbation. En ce qui concerne les enfants de 6 à 12 ans, la masturbation serait pratiquée par la moitié des garçons et par le tiers des filles. En général, l’enfant appréhende ses organes génitaux quand on lui retire ses couches. L’enfant qui se masturbe utilise soit ses mains, son doudou, un barreau de sa chaise.

Quelle attitude adopter ?
Beaucoup de parents quand ils voient leur enfant, fille ou garçon, toucher leur sexe ont la mauvaise attitude qui consiste à faire une remarque à l’enfant, voire à l’empêcher de se toucher. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il s’agit d’une étape absolument normale dans le développement de la sexualité. Si l’enfant se sent grondé ou sent qu’il a fait une vilaine chose, cela nuira forcément à la qualité de sa vie affective et relationnelle plus tard. Il finira même par se sentir inhibé, voire coupable. Il faut laisser faire la nature et surtout ne pas vous alarmer si vous surprenez votre enfant en train de se masturber. Le bain est souvent l’occasion de la découverte de ses parties génitales pour l’enfant qui perçoit alors sa différence par rapport au sexe opposé et c’est souvent à ce moment là que vous verrez votre enfant se masturber.
L’enfant qui se masturbe découvre déjà le plaisir sexuel et surtout que ses organes génitaux ne lui procurent pas la même sensation que les autres organes. Là encore, il n’y a pas de règles, certains enfants se masturbent et d’autres pas, dans tous les cas, c’est une attitude normale et qu’il faut respecter. De même, imaginer qu’un enfant qui se masturbe a un problème psychologique, qu’il a été abusé ou a reçu de l’information sexuelle non adaptée pour son âge est absolument faux et déraisonnable ! En terme de comportement, les parents doivent juste faire preuve de compréhension, d’écoute. En revanche, il faut aussi qu’ils sachent mettre des limites : en clair, votre enfant a le droit de se masturber mais pas n’importe où (sa chambre étant l’idéal) et avec n’importe qui (la masturbation ne doit pas devenir un jeu au détriment des jeux habituels). Une bonne solution est de leur faire comprendre qu’il a le droit à son intimité et surtout quand il souhaite se masturber.

Quand s’inquiéter ?
En fait, les parents peuvent commencer à s’inquiéter quand leur enfant pratique une masturbation compulsive. En effet, à ce moment là, la masturbation signifie souvent que l’enfant vit un grand stress ou traverse des moments difficiles. En règle générale, il suffit d’apaiser votre enfant, de le rassurer sur ses peines et ses angoisses pour diminuer ses comportements masturbatoires. Et si votre enfant continue très souvent à sa masturber, il est peut-être utile d’envisager de l’emmener voir un psychologue ou un pédopsychiatre.