Les poux – Comment lutter contre les poux ?

0
41

Alors que vous aviez presque oublié leur existence, voilà que votre enfant rentre à la maison la tête pleine de poux. Une surprise dont vous vous seriez bien passée mais qui est malheureusement le lot de bien des parents. Pour lutter efficacement contre ces petites bêtes indésirables, mieux vaut ne pas s’y prendre à la légère et suivre des conseils simples qui vous permettront de très vite les déloger !

Qu’est-ce que les poux de tête?
Les poux sont de tout petits insectes gris qui mesurent en moyenne 3 à 4 millimètres. Ils sont toujours associés aux lentes qui sont pour leur part les œufs pondus par le pou femelle, bien plus vite repérables grâce à leur couleur blanche. Si les poux ne transmettent aucune maladie et ne sont aucunement liés à l’hygiène, ils ne s’en avèrent pas moins pénibles, ne serait-ce que par leur facilité de transmission et leur vitesse de reproduction. Ces parasites passent en effet de têtes en têtes par simple contact direct lorsque les enfants jouent ensemble et que les cheveux se touchent, et même par contact indirect (utilisation d’une brosse contaminée, prêt d’un bonnet ou d’une écharpe, literie ou tête de canapé infestée…). Si l’on ajoute à cela le fait qu’une femelle pou peut pondre jusqu’à dix œufs en vingt-quatre heures, bonjour la galère !

Les symptômes
Si votre enfant rentre de l’école en se grattant frénétiquement la tête, la première des choses à faire est un examen du cuir chevelu. Munissez-vous d’une lampe et d’un peigne pour séparer les cheveux en mèches puis scrutez le cuir chevelu sans oublier la nuque et l’arrière des oreilles. Si vous détectez la présence de poux, de lentes, la guerre est ouverte !

Sachez avant toute chose qu’une fois les parasites repérés, vous devez absolument proscrire le sèche-cheveux car les poux aiment la chaleur plus que tout au monde alors ne faîtes pas de la tête de votre enfant un paradis pour poux.

Les traitements contre les poux?
La première des solutions est d’avoir recours à l’indémodable peigne fin qui par son action simplement mécanique, sur cheveux humides, permet d’enlever tous les poux et lentes en procédant à plusieurs passages jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de ces petites bestioles. Il existe ensuite une multitude de produits afin de venir à bout des poux. Du côté des solutions chimiques, les pharmacies proposent de nombreux shampoings, lotions ou spray anti-poux en vente libre qui ont l’avantage d’être efficaces mais qui peuvent occasionner des réactions cutanées. Les produits naturels et non toxiques sont donc désormais très largement utilisés, et si leur efficacité n’a pas été validée par des études scientifiques, de nombreuses mamans ne jurent plus que par eux. On peut ainsi citer l’huile végétale (olive, monoï…) ainsi que la vaseline qui permettent d’asphyxier les poux et qui en association avec quelques gouttes d’huiles essentielles (lavande, citron, romarin, origan…) offrent une grande efficacité. Le vinaigre blanc et le Henné neutre (c’est-à-dire incolore) permettent également de se débarrasser des parasites.

Les poux sont partis ? Ce n’est pas fini !
Ca y est, vous avez beau chercher, il n’y a plus aucune trace de poux dans les cheveux de votre enfant. Mais avant de vous mettre à danser la polka au milieu du salon, il vous reste encore quelques petites choses à faire. Pensez tout d’abord à laver la literie de votre enfant à 60°C (draps, taies…) sans oublier le doudou, et faîtes de même avec les vêtements qui ont été en contact et qu’on a moins le réflexe de laver (bonnet, écharpe…). Vérifiez enfin que vos autres enfants n’ont pas à leur tour attrapé des poux et vous pourrez alors crier victoire !

Sachez enfin qu’aux prochains signes d’alerte dans l’école de votre enfant, vous pouvez utiliser des produits préventifs chimiques ou naturels (huiles essentielles, écorce de saule…) pour ne pas devoir livrer trop tôt une nouvelle guerre sans merci !