Les laits sans protéines de lait de vache (sans PLV)

0
92

Pourquoi donner à Bébé un lait sans PLV ?
Les laits sans protéines de lait de vache (sans PLV), également appelés laits de substitution, laits synthétiques ou encore hydrosylats de protéines, sont principalement préconisés lorsque Bébé présente une allergie aux protéines de lait de vache (APLV).

Ils peuvent également être utilisés en cas de troubles digestifs importants, qu’il s’agisse de difficultés liées à la digestion ou bien de diarrhées importantes. L’allergie aux protéines de lait de vache se manifeste généralement par une impossibilité d’assimiler correctement le lait, c’est-à-dire par des régurgitations et des vomissements, des crampes abdominales et des coliques ainsi qu’un inconfort général traduit par des pleurs répétés et un état grognon.

Que contiennent les laits sans PLV ?
Les laits sans PLV sont obtenus par hydrolyse poussée des protéines de lait de vache, c’est-à-dire que ces dernières sont fragmentées pour ne plus se trouver qu’à l’état de traces. Les protéines ne sont ainsi plus proprement allergènes et donc parfaitement digestes.

Seuls les pédiatres sont en mesure de diriger ou non les parents vers des laits de substitution pour la simple et bonne raison que ce sont eux qui posent le diagnostic d’allergie aux protéines de lait de vache. Les parents ne doivent en effet pas prendre d’initiatives par eux-mêmes car certains comportements peuvent s’avérer dangereux pour Bébé : le lait de soja, que certains considèrent comme inoffensif puisqu’il ne contient pas de PLV, est au contraire très souvent allergène en plus de contenir des éléments pouvant être nocifs pour la santé des nourrissons.