Le lipome

Fréquemment rencontré, le lipome est une affection totalement bénigne qui peut cependant angoisser de par sa similitude avec les symptômes du cancer. Il n’en est heureusement rien, au point que les médecins ne préconisent pas systématiquement de traitement !

Qu’est-ce qu’un lipome ?
Un lipome est une tumeur bénigne – c’est-à-dire une excroissance bénigne –  qui correspond à un amas de graisse s’étant accumulée sous la peau. On peut le rencontrer sur l’ensemble du corps mais ses zones de prédilection sont le front, le cou, le thorax, les bras, le haut du dos, le haut des fesses et les cuisses. Il peut également mais plus rarement s’observer au niveau de l’intestin grêle. Le lipome se différencie facilement des kystes et des tumeurs malignes car il est souple et mou au toucher contrairement aux autres formes d’excroissance qui sont plus dures. Sa taille correspond généralement à celle d’une noisette mais elle peut aussi dans de plus rares cas être semblable à celle d’une clémentine. S’il peut être gênant selon sa localisation, le lipome n’est pas douloureux mais plutôt sensible au toucher. On différencie ensuite le lipome que l’on dit « circonscrit » ou « solitaire » pour évoquer sa délimitation nette à la lipomatose qui correspond pour sa part à l’apparition de plusieurs lipomes et qui comporte des facteurs héréditaires. Il existe enfin des formes plus complexes, comme par exemple l’angiolipome, qui est une boule de graisse mélangée à des vaisseaux sanguins. Dans tous les cas, la taille des lipomes peut augmenter progressivement au cours de la vie mais sans jamais dégénérer en cancer.

Quel est le traitement contre le lipome ?
Le traitement du lipome consiste tout simplement à retirer la tumeur via une intervention chirurgicale. Mais comme il s’agit d’une tumeur totalement bénigne, les médecins ne conseillent son ablation que lorsqu’elle créé une gêne physique (quand elle est par exemple située au creux d’un muscle) ou bien lorsqu’elle est à l’origine d’une gêne esthétique, c’est notamment le cas des lipomes situés sur le front ou sur la nuque, spécialement si leur taille est importante. L’intervention chirurgicale s’effectue sous anesthésie locale, le médecin ou le chirurgien retirant le lipome à l’aide d’une pince après avoir incisé la peau. Cette opération ne nécessite généralement pas d’hospitalisation, tout au plus une seule journée dans le cas d’une lipomatose ou lorsque la tumeur est située à un endroit du corps sensible comme par exemple le haut des fesses.