L’appendicite chez l’enfant

Mon enfant fait une crise d’appendicite !
La crise d’appendicite, tout le monde la redoute. Et chez un enfant, on imagine bien combien une crise d’appendicite peut faire souffrir. Du coup, en tant que parent, vous vous dites que vous aimeriez bien avoir toutes les clés pour déceler au plus vite une crise d’appendicite. Et bien avec nous, c’est chose faite, lisez plus bas !

Au plus près de l’appendicite
Appendicite comme appendice. L’appendicite est en fait une inflammation de l’appendice. Mais au fait, c’est où l’appendice ? C’est un petit bout d’intestin qui se trouve entre le petit intestin et le côlon. Une crise d’appendicite est due à l’apparition de bactéries qui viennent coloniser l’appendice. L’appendicite concerne très rarement les enfants de moins de 3 ans. Si elle n’est pas diagnostiquée à temps, l’appendicite peut engendrer une péritonite.

Symptômes de la crise d’appendicite
Plusieurs symptômes sont à repérer pour être sûr de faire le bon diagnostic. Si votre enfant se plaint de douleurs au bas ventre, plutôt à droite, s’il a la nausée et des vomissements, s’il a de la fièvre, s’il refuse de boire ou s’il a des difficultés pour marcher, dommage, c’est sans doute une appendicite aigüe.

Vite, filez chez le médecin. Un toucher rectal, un palper de la zone concernée et un cri de douleur de votre bout de chou suffiront à faire le bon diagnostic. Chez un enfant, il est parfois plus long de savoir s’il s’agit réellement d’une appendicite ou seulement d’une gastro-entérite aigüe. Vous devrez peut-être retourner plusieurs fois chez le médecin si la douleur dans le bas ventre persiste. Une échographie peut être également demandée. Une augmentation du nombre de globules blancs chez l’enfant peut aussi être un signe d’appendicite.

Comment soigner une appendicite
Rien de plus simple, on enlève l’appendice malade ! Cela se fait par opération chirurgicale mais pas nécessairement tout de suite. Il faut que votre enfant soit en meilleure forme pour supporter l’opération et l’anesthésie. L’hospitalisation dure une semaine et le retour à l’école se fait dans les 15 jours qui suivent l’intervention. Ensuite, votre enfant aura à prendre des antibiotiques pendant quelques jours et à éviter le sport pendant un mois.