Jeune fille au pair

Envie d’un contexte différent et un peu original pour faire garder vos enfants ? Alors, le moment est sans doute venu pour vous de faire appel à une jeune fille au pair. Mais avant de reprendre le travail en toute sérénité, le mieux pour vous est d’être au fait de l’actualité. Comment ça fonctionne, comment s’inscrire, les conditions, les avantages et inconvénients, combien coûte une jeune fille au pair, pas de panique, on vous dit tout !

 

 

Fonctionnement d’une jeune fille au pair
Qui n’a jamais entendu parler de la petite anglaise ou de la petite québécoise qui garde les enfants des voisins ? Et bien sans nul doute, c’est une jeune fille au pair. En clair, il s’agit d’une jeune fille entre 18 et 30 ans qui vient en France suivre des cours de français pour se perfectionner et qui en contrepartie, fait le choix de garder des enfants au sein d’une même famille.

S’inscrire et trouver une jeune fille au pair
Pas toujours simple. Il vous suffit d’en parler autour de vous, de consulter des sites spécialisés sur internet, de faire les petites annonces. Le site de l’UFAAP (Union française des associations au pair),  www.ufaap.fr, est très utile pour contacter un organisme membre près de chez vous, lequel vous aidera à trouver la Miss de votre choix. Idem avec le site   www.europairservices.com ou les agences de l’IAPA (Association Internationale des Agences au Pair). Une fois dénichée la jeune fille au pair qui accepte de venir garder vos enfants chez vous, vous devez remplir un dossier de demande d’accord de placement au pair auprès de la Direction Départementale du Travail et le renvoyer sous huitaine à l’URSSAF ainsi qu’à la Sécurité Sociale.

Les conditions pour bénéficier d’une jeune fille au pair
Condition sine qua non, posséder un logement adéquat pour recevoir la jeune fille au pair. Autrement dit, vous devez impérativement la loger et donc lui réserver une pièce de la maison comme chambre et lui donner également accès aux autres facilités de votre logement (salle de bains, cuisine, séjour avec TV et ordinateur…). Ensuite, vous devez signer un contrat avec la jeune fille mentionnant le nombre d’heures travaillées (30 heures hebdomadaires en principe), le montant de l’argent de poche, les modalités de son accueil chez vous et deux soirées baby-sitting maximum. Il faut aussi, en plus de toutes ces obligations administratives, consacrer un temps d’écoute à votre jeune fille au pair et l’intégrer du mieux que vous pouvez à votre famille. Pas facile en effet pour elle de vivre loin des siens et de son pays. En tout cas, vous devez pouvoir accueillir au minimum la jeune fille au pair chez vous 3 mois.

Les avantages de la jeune fille au pair
La langue bien sûr ! C’est génial d’avoir quelqu’un à la maison qui vienne d’un autre univers, d’un autre pays et qui parle une autre langue. Même si son objectif est de parler français rien que français, elle pourra aussi apprendre quelques mots étrangers à vos enfants. Plutôt formateur quand on sait que les petits français sont à la traîne dans l’apprentissage des langues vivantes. Bref, accueillir une jeune fille au pair à la maison, c’est offrir une autre ouverture d’esprit à vos enfants et leur faire vivre une expérience unique.

Les inconvénients de la jeune fille au pair
Ce qu’il faut savoir, c’est que les jeunes filles au pair ne gardent que les enfants de plus de 3 ans. Normal car en dessous de cet âge, difficile pour elles de se perfectionner en français ! Comme la jeune fille au pair ne travaille que 30 heures maximum par semaine, ce mode de garde n’est donc pas compatible avec un bébé ou un tout petit qui ne va pas encore à l’école. Obtenir des références n’est pas non plus très évident mais une fois qu’on les a, il est bien de pouvoir contacter d’anciens employeurs de la jeune fille au pair que vous souhaitez recruter. Autres inconvénients : votre enfant ne fera pas autant d’activités qu’en crèche collective par exemple ; de la même manière, il aura une vie sociale plus limitée qu’en crèche collective, la plupart du temps, les jeunes filles au pair n’ont aucune expérience de la garde d’enfants. Le plus difficile reste de trouver une jeune fille au pair sur une longue durée.

Combien coûte la jeune fille au pair
Si on calcule bien, vous aurez à débourser en moyenne 320 euros par mois. Vous devrez ajouter à ce montant les frais de cotisations sociales pour la retraite et la sécurité sociale de votre jeune fille au pair et idéalement, les frais de transport. Vous devez aussi lui assurer les repas et lui fournir le linge de maison dont elle a besoin. Les cours de français sont à la charge de la jeune fille au pair. Si 320 euros est le minimum, rien ne vous empêche de rémunérer davantage votre jeune fille au pair, et ce, d’autant plus si vous habitez une ville chère comme Paris.