Faire l’amour enceinte – Avoir des rapports sexuels pendant la grossesse

Faire l’amour enceinte – Avoir des rapports sexuels pendant la grossesse

Faire l’amour enceinte
Vous êtes enceinte et vous vous demandez comme beaucoup de femmes si vous pouvez continuer à faire l’amour pendant votre grossesse. Faire l’amour pendant la grossesse ne comporte pas de risque dans la majorité des cas. Les positions vont seulement changer au cours des stades de la grossesse. L’occasion d’expérimenter une nouvelle sexualité une fois enceinte !

Faire l’amour pendant la grossesse : risqué ou non ?
Beaucoup de femmes s’interrogent et interrogent leur médecin quant aux risques possibles de faire l’amour pendant leur grossesse. La plupart du temps, les mêmes peurs reviennent. Un rapport sexuel pendant la grossesse pourrait faire mal au bébé ? Cela pourrait provoquer l’accouchement plus vite que prévu ?

A toutes ces questions, la réponse est bien évidemment non ! Aucun risque de blesser le fœtus pendant un rapport sexuel car bébé est bien protégé dans son liquide amniotique et par le bouchon muqueux. Aucun risque non plus de provoquer l’accouchement suite à un orgasme. Quant au bébé, rassurez-vous, il ne peut percevoir vos ébats amoureux. En revanche, faire l’amour pendant sa grossesse délivre du bien-être que le bébé va ressentir.

Quand on sait qu’enceinte, les modifications hormonales conduisent à une plus importante lubrification, il n’y a vraiment pas de quoi se priver d’un rapport sexuel ! Le tout est de le vouloir autant que son partenaire. Le seul risque à faire l’amour enceinte est si un risque de fausse couche est mis en avant au début de la grossesse. Dans ce cas là, mieux vaut s’abstenir.

Faire l’amour au rythme de votre grossesse
Premier conseil : écoutez-vous et faites-vous confiance ! Ainsi, au cours du premier trimestre, vous n’aurez peut-être pas forcément envie de faire l’amour. La faute aux maux de grossesse comme la fatigue ou les nausées mais également à votre corps qui change et qu’il faut assumer. Bref, votre libido va chuter au cours du premier trimestre, normal donc de pas avoir envie de faire l’amour. L’essentiel : en parler avec votre compagnon.

En revanche, au second trimestre, c’est votre partenaire qui va être surpris ! Vous serez clairement en demande. La raison : purement physiologique ! En effet, dès le 4ème mois, le vagin s’humidifie pour favoriser un état d’excitation sexuelle. Votre libido est à son paroxysme. Vous avez souvent envie de faire l’amour et de tester de nouvelles positions. Alors, ne vous privez pas ! Au dernier trimestre, l’euphorie se calme un peu. Vous vous sentez lourde et certains maux de début de grossesse peuvent réapparaître. Le saviez-vous ? Seuls 30% des couples continuent à faire l’amour au cours des dernières semaines de grossesse.

Les positions à privilégier quand on est enceinte
Les positions vont évoluer au fil de la grossesse. Au premier trimestre, vous pouvez sans problème continuer à pratiquer les positions auxquelles vous étiez habituée avant même de tomber enceinte. La position qui a le vent en poupe : le missionnaire (votre compagnon au-dessus de vous). Certains couples la privilégient jusqu’à 5 mois de grossesse. Elle peut devenir inconfortable dès lors que le ventre est très arrondi. Au second trimestre, deux positions semblent recueillir la faveur des couples : la levrette (pénétration par l’arrière) et la cuillère (votre compagnon derrière vous et vous deux, allongés sur le côté).

Ces positions peuvent être tenues jusqu’à la fin de la grossesse. Une autre position peut également vous satisfaire : l’Andromaque. Vous êtes à califourchon sur votre compagnon. Vous avez donc le pouvoir de contrôler la pénétration. Si vraiment en fin de grossesse, les rapports vont sont de plus en plus difficiles, sachez qu’il est important de maintenir une intimité avec votre compagnon. Pourquoi ne pas demander à votre compagnon des caresses ou des massages. Le cunnilingus peut également être une option. Votre compagnon peut également vous procurer du plaisir rien qu’en suçant vos seins. Avantage : il les prépare ainsi à l’allaitement !

En conclusion, faire l’amour pendant la grossesse, c’est se faire du bien et au-delà, faire du bien à son couple et à son futur bébé. Il faut seulement savoir s’écouter et échanger avec son compagnon.

Articles sur le même thème