Psychologie de l'adolescent

Psychologie de l'adolescent

Quand votre enfant devient adolescent, ce changement s’accompagne de transformations physiques et psychologiques. C’est la crise d’adolescence, nécessaire au bon développement de l’enfant. Elle se manifeste différemment selon le profil de l’adolescent : conduites à risque, addictions diverses, automutilation, syndrome de Peter Pan, envies suicidaires.

Le plus dur pour les parents est de gérer cette crise d’adolescence et de maintenir le dialogue avec leur enfant. Le plus important, quand on est parent d’un adolescent, est de garder le contact, d’avoir confiance en son enfant et de ne pas hésiter à se faire aider quand on sent que son adolescent sombre dans la dépression.

Souvenez-vous de Madison De la Garza qui jouait le rôle de Juanita Solis, une des filles de Gabriella, un rôle joué par Eva Longoria dans la...

Une élève de 11 ans en classe de CM2 dans une école de Villejuif a été retrouvé morte dans sa chambre pendue à...

Le syndrome de peter pan ou le refus de grandir chez les adolescents. Le syndrome de Peter Pan se manifeste par un comportement d’enfant au quotidien

Le suicide chez les adolescents, Le suicide des adolescents : en quelques chiffres, Comment détecter les signes d’une menace de suicide chez un ado

Votre adolescent vit son premier amour, c’est normal, cela fait partie de sa construction personnelle, Concrètement, le premier amour, comment ça se passe ?

Pendant la crise d’adolescence, il n’est pas rare de voir la communication entre parents et adolescents se rompre

La crise d’adolescence, comment faire face à la crise de votre adolescent, bien gérer la crise d'adolescence de son enfant.

Les comportements à risque chez les adolescent, détecter les comportements a risques, comprendre les comportements à risque chez les adolescents ?

L'automutilation un phénomène inquiétant chez l'adolescent, pourquoi un ado s'automutilation et que faire si mon adolescent s’automutile ?

Adolescent tête de Turc: Insultes, violence entre adolescent Souvent, le collégien ou le lycéen victime des invectives de ses camarades se tait au début et connaît un profond mal-être