Adoption à l’étranger

0
42

Et si j’adoptais à l’étranger
Un mode d’adoption en recrue d’essence quand on sait qu’en France, les délais sont vraiment très longs. Pour démarrer, adressez-vous au service départemental d’action sociale et de service de ASE et à AFA. Optez pour un pays qui a ratifié la convention de La Haye. Ensuite, comme pour une adoption en France, vous devez obtenir un agrément, avant de contacter la Mission de l’Adoption Internationale (MAI), dépendant du ministère des affaires étrangères.
Elle vous renseignera sur les organismes et associations à contacter en fonction du pays que vous aurez choisi. Si vous adoptez à l’étranger, le coût est entièrement à votre charge, variant entre 10000 et 20000 euros alors qu’une adoption en France est complètement prise en charge.

A noter : un projet de loi initié par le ministre de la santé,devrait permettre la création d’une Agence Nationale de l’Adoption, pour accélérer et augmenter les possibilités d’adoption à l’étranger. En discussion également et à méditer, la possibilité pour les couples gays d’adopter…